De Gendt meilleur grimpeur de la Vuelta : "Un maillot que je visais depuis plusieurs années"

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) va ramener chez lui le maillot du meilleur grimpeur du Tour d'Espagne 2018. Le Waeslandien a conservé son maillot blanc à pois bleus après la 20ème et avant-dernière étape samedi, la dernière étape de montagne. Il est en tête du Grand Prix de la montagne avec 95 points, devant le Néerlandais Bauke Mollema (83) et l'Espagnol Luis Angel Mate Mardones (64).

"C'est un maillot que je visais depuis plusieurs années, sur le Tour et ici à la Vuelta, a déclaré le Belge habitué aux longues échappées sur les routes des Grands Tours. C'est mon quatorzième Grand Tour et c'est la première fois que j'y arrive donc c'est vraiment sympa de réussir enfin. Il me fallait simplement un peu de réussite dans les échappées. Aujourd'hui, Bauke Mollema y était mais pas Ben King donc je devais simplement me concentrer sur un gars. Et ma condition a été très bonne pendant ces trois semaines. Je visais les championnats du monde mais je n'y vais pas donc j'ai utilisé toute mon énergie ici. Je savais qu'aujourd'hui serait encore une journée difficile. On a amené une belle bagarre pour le maillot de la montagne".

Thomas De Gendt, 60ème de l'étape samedi, avait endossé le maillot du meilleur grimpeur au terme de la 17ème étape mercredi.

Vainqueur d'une étape sur la Vuelta 2017, il devient, à 31 ans, le premier coureur belge vainqueur du Grand Prix de la montagne du Tour d'Espagne et le premier Belge qui termine meilleur grimpeur d'un grand tour depuis Lucien Van Impe, maillot à pois du Tour de France 1983.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK