Vasseur: "Si une possibilité d'enrôler Guillaume Martin existe, cela nous intéresse"

Nous vous annoncions ce jeudi matin que le coureur cycliste de Wanty Gobert Guillaume Martin était sur les tablettes de Cofidis et qu’il devrait rejoindre l’équipe française dès 2020. Du côté du management de Cofidis, on confirme l’intérêt. "Les pourparlers avec les coureurs sont en cours. Et depuis un bon moment" explique Cédric Vasseur au micro de notre envoyé spécial Jérôme Helguers. "Je ne peux rien vous confirmer mais je ne peux pas nier que des contacts n’ont pas été établis avec Guillaume Martin ou d’autres coureurs. On a prolongé 6 de nos coureurs. On essaye de développer notre structure avec l’ambition du World Tour. Si une possibilité d’enrôler Guillaume Martin est faisable, cela nous intéresse."

Cofidis veut se renforcer en montagne. "On cherche une autre image de Cofidis, qui a beaucoup misé sur le sprint avec Nacer Bouhanni les 5 dernières années. On veut une présence aux avant-postes en montagne et je pense que le profil de Guillaume Martin correspond parfaitement à cette recherche. Maintenant il faut voir s’il y a cette faisabilité et les discussions continuent."

Bourlart : "C’est bien possible que Guillaume s’en aille vers Cofidis ou une autre équipe"

Du côté de Wanty Gobert, On s’attend au départ du Français. "C’est une mauvaise nouvelle mais on s’y attend car il a une clause pour partir vers une équipe World Tour" explique Jean-François Bourlart. "Cofidis n’est pas encore World Tour mais l’équipe est candidate. Donc c’est bien possible que Guillaume s’en aille vers Cofidis ou une autre équipe. Mais, aussi, ce n’est pas une mauvaise nouvelle car c’est notre vocation. On se considère comme une équipe de formation. On va chercher des coureurs qui n’ont pas spécialement eu leur chance dans une équipe World Tour et on essaye de les tirer le plus haut possible."

Il faudra donc combler le départ du grimpeur. "Oui, on travaille avec les jeunes" termine Jean-François Bourlart. "On regarde ce qui est sur le marché et on a déjà bien travaillé. On ne retrouvera pas un Guillaume Martin parce qu’il est atypique mais l’équipe sera opérationnelle pour l’an prochain."
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK