Vandenbroucke sur la polémique Rossetto : "Je pense que son manager Cédric Vasseur doit lui faire la leçon"

Vandenbroucke sur la polémique Rossetto : "Je pense que son manager Cédric Vasseur doit lui faire la leçon"
Vandenbroucke sur la polémique Rossetto : "Je pense que son manager Cédric Vasseur doit lui faire la leçon" - © JEFF PACHOUD - AFP

Dans "Complètement Tour" avec David Houdret, notre consultant Jean-Luc Vandenbroucke est revenu sur les déclarations polémiques de Stéphane Rossetto à l’encontre de son compagnon d’échappée, Aimé De Gendt.

Jean-Luc Vandenbroucke : "Aujourd’hui, on savait très bien que c’était une échappée vouée à l’échec. Mais il y avait encore un prix de la combativité à aller chercher. Et voilà Aimé De Gendt était supérieur à ses adversaires. Il n’a pas à rougir ou à donner des explications. Rossetto, c’est un bon client pour les médias français. Face au micro, c’est le genre de coureurs qui peut perdre les pédales. Et là, il s’est exprimé d’une manière très incorrecte vis-à-vis d’Aimé De Gendt. Pour moi, le Belge a eu raison d’attaquer et il est allé chercher à la pédale ce prix de la combativité."

Le coureur français reproche surtout à Aimé De Gendt son attitude dans les derniers kilomètres où il semblait en garder un peu sous la pédale tandis que ses compagnons d’échappée roulaient à bloc. Jean-Luc Vandenbrouck estime : "Le cyclisme ce n’est pas seulement pédaler, ça se joue aussi avec la tête. Le prix de la combativité, c’est un prix très intéressant à aller chercher pour l’équipe Wanty-Gobert. Rossetto doit réfléchir avant de parler et je pense que son manager Cédric Vasseur doit lui faire la leçon."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK