Van Melsen : "L'étape de jeudi fait un peu peur à tout le monde"

Van Melsen : "L’étape de jeudi fait un peu peur à tout le monde"
Van Melsen : "L’étape de jeudi fait un peu peur à tout le monde" - © YORICK JANSENS - BELGA

Le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté au sprint la 5e étape du Tour de France (WorldTour) disputée sur 175,5 km entre entre Saint-Dié-des Vosges à Colmar, mercredi devant Wout van Aert. Entretien avec le Belge Kevin Van Melsen après l'étape.

Comment s’est passée la journée Kevin ?
"Plutôt bien, dans le sens où, pour ma part, j’ai géré mes efforts en prévision de demain surtout qui s’annonce une étape très compliquée, donc un peu dommage pour nous qu’on n’était pas présent dans l’échappée mais on a déjà fait l’échappée quasiment chaque jour donc ce n’est pas non plus dramatique en soi."

C’était la surprise du jour, pas de Wanty Gobert dans l’échappée du jour, mais on va quand même évoquer les points pris par votre équipier Xandro dans un instant. Quel a été votre rôle dans cette 5eme étape ?
"Mon travail est toujours le même, c’était de protéger un maximum Guillaume Martin mais le départ a été assez rapide par rapport aux jours précédents, car les jours précédents, l’échappée est partie relativement vite. Ici, cela a mis un peu plus de temps à sortir et puis l’équipe de Peter Sagan a directement contrôlé la course donc ils n'ont pas laissé partir avec beaucoup d’écart l’échappée, donc ça roulait vite depuis le début et une fois arrivé dans les trois dernières ascensions, c’est monté assez rapidement et une fois que j’ai vu qu’il y avait pas mal de sprinteurs qui décrochaient, le travail pour moi était terminé et je suis rentré en économisant un maximum de force au vu des prochaines étapes qui arrivent."

Le maillot distinctif de meilleur grimpeur pour Xandro Meurisse est un objectif pour demain ?
"C’est une possibilité, il était très déçu de ne pas l’avoir pris à Grammont mais aujourd’hui, il a montré dans la dernière ascension qu’il était très bien en jambes et ce ne serait pas impossible, demain, qu’il passe à l’attaque mais on verra les consignes de l’équipe demain, on va voir mais je peux vous dire que Xandro est en très bonne condition donc pourquoi pas."

Très grosse première journée pour vous, première participation à ce Tour de France, on le rappelle. Vous avez un petit truc le matin pour vous mettre bien en jambes, une superstition peut-être avant de commencer une grosse journée comme cela et qui va se terminer au sommet de la Planche des Belles Filles ?
"Pas spécialement non. Jusqu’à maintenant, j’étais un peu nerveux par rapport à la montagne et c’est vrai que, demain, l’étape fait déjà un peu peur à tout le monde et quand on parle un peu dans le peloton, beaucoup parlent déjà de cette étape de demain mais bon on va voir comment ça se passe mais je n’ai pas spécialement de rituel le matin pour me mettre ‘ en confiance ‘."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK