Van Avermaet : "Je ne voulais pas perdre de temps, j'espère arriver sur les pavés en jaune"

Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet - © YUZURU SUNADA - BELGA

Greg Van Avermaet a conservé le maillot jaune pour le quatrième soir d'affilée. Le Champion Olympique, qui a souffert sur les pentes de Mûr-de-Bretagne, a toutefois assuré l'essentiel en limitant la casse par rapport à ses adversaires.

"Je me méfiais surtout d'Alaphilippe et de Gilbert, a assuré Golden Greg. Je ne voulais pas perdre de temps à l'arrivée. Ce n'était pas possible de gagner, ça roulait trop vite. J'espère arriver sur les pavés en jaune mais on n'y est pas encore. Il reste deux jours. Si j'avais le choix, je prendrais le même bilan qu'en 2016 quand j'ai gagné une étape et porté le maillot jaune. Mais je suis assez satisfait de ce qui m'arrive en ce moment. Je suis en très bonne condition. Quand je vois les coureurs que j'ai pu accompagner dans le final, ça peut me donner des opportunités de gagner une étape d'ici la fin du Tour. Richie Porte ? Il marche vraiment bien. L'équipe m'a un peu utilisé dans cette position de leader pour lui enlever une certaine pression. En étant en jaune, je peux courir plus à l'avant et Richie prend mon sillage pour être bien placé. Il a perdu un peu temps en début de Tour sur incident mais il peut être confiant pour le général. Son tour viendra en montagne."

"C'est le genre d'effort qui me correspond bien, a lui précisé Julian Alaphilippe, qui était l'un des grands favoris de l'étape. J'étais à l'aise au début mais j'ai coincé sur le haut. Je suis déçu de ne pas avoir fait mieux. J'étais à la rupture. Mes sensations étaient bonnes mais pas exceptionnelles. Pour gagner il fallait être en très grande condition. Mon équipe a fait un gros travail toute la journée et j'avais à coeur de bien faire. C'était peut-être un peu trop long pour moi."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK