Trois questions à Cyril: "Wellens pour les pois", "Van Aert pour le sprint" ce mercredi

Pour les trois questions quotidiennes posées à Cyril Saugrain, le consultant RTBF et Rodrigo Beenkens se trouvaient juste à côté de la Moselle. Ils ont analysé la quatrième étape du tour entre Reims et Nancy. 

Le vainqueur du jour était-il le plus véloce de tous ou celui qui avait la meilleure équipe pour l'emmener? "Ce mardi j'ai l'impression que c'était le plus véloce et celui qui avait la meilleure équipe - la mieux organisée - qui a été lancé admirablement bien et puis qui a fait le sprint juste. C'était forcément lui le plus "vite"... donc je dirais les deux."

Doit-on s'étonner du fait que seulement deux équipes étaient intéressées par cette visibilité offerte par l'échappée? "Moi je m'en étonne, parce que quand on fait l'inventaire depuis le début de ce tour, on sait qu'il y a trois sprinteurs incontournables... Il y en a un quatrième, Peter Sagan, dont on sait qu'il va être dans les cinq premiers, après il y a l'équipe Sunweb avec Matthews et puis derrière on chasse des points pour autre chose. Pas la victoire. Rien n'empêcherait de faire le même sprint pour bon nombre d'équipes, et de mettre un homme devant tout au long de la journée. Qui pourrait leur permettre, soit d'aller chercher un "animateur de la journée", voir peut-être avec plus d'hommes devant de permettre à une échappée d'aller jusqu'au bout."

Que peut-on attendre de nos coureurs belges sur l'étape de demain vers Colmar? "Je pense que demain on peut voir une belle course. Tout à l'heure quand on a vu Tim Wellens décrocher on s'est dit 'mince'. Mais quand on prend un peu de recul, Tim Wellens, il a sans doute fait son travail aujourd'hui en pensant à demain et au maillot à pois. Il y a quatorze points à aller chercher demain. Pour les autres, je pense qu'on peut imaginer une arrivée pour l'échappée. Si ce n'est pas le cas, on aurait un sprint avec une trentaine/quarantaine de coureurs et là il y a peut-être une opportunité pour Wout Van Aert, une fois de plus."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK