Tour de France : "Les Belges courent correctement mais cela ne leur sourit simplement pas" analyse Cyril Saugrain

La 14e étape du Tour de France s’est déroulée en deux temps ce samedi. Dans la première partie de la course, l’équipe Bora a mené le train afin de décrocher les sprinters et permettre à Peter Sagan d’engranger des précieux points dans la course au maillot vert. "L’équipe Bora prend des initiatives car elle sent qu’elle est battue sur le terrain du sprint" analyse notre consultant Cyril Saugrain au micro de Rodrigo Beenkens. "Donc ils vont sur le terrain où Bennett est le moins fort. L’équipe a durci la course. J’ai été surpris par l’attitude de cette équipe. L’étape a été magistrale. En grande partie grâce à l’équipe de Peter Sagan."

Sunweb a enlevé cette étape avec Søren Kragh Andersen. L’équipe allemande a multiplié les attaques pour aller chercher la victoire. Est-ce que Sunweb donne une leçon stratégique à ses concurrents ? "Je l’espère. Quand on court pour les victoires d’étapes, c’est comme cela qu’il faut courir. Quand on court pour le maillot jaune, ce n’est pas comme cela qu’il faut courir. Ineos et Jumbo courent de la bonne manière pour gagner le Tour. Mais toutes les autres équipes, qui n’ont pas l’ambition de gagner le Tour, devraient à mon avis courir comme Sunweb le fait" explique notre consultant.

Cette arrivée à Lyon était probablement la dernière occasion pour un Belge d’aller chercher une victoire d’étape sur le Tour 2020. "Il n’y a pas de regret à avoir car ils font la course juste" explique Cyril Saugrain. "C’est le Tour de France. Ce n’est pas simple de remporter une victoire d’étape. Thomas De Gendt a essayé, Tiesj Benoot a participé, Greg Van Avermaet est présent. Je pense que les Belges courent correctement mais cela ne leur sourit simplement pas."
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK