Tour de France 2021 : Quand le Grand Départ de Copenhague pose un problème de concurrence insoluble

Légende
Légende - © HENNING BAGGER - AFP

Alors que plusieurs incertitudes planent encore sur la manière dont le Tour de France 2020 (du 29 août au 20 septembre) va pouvoir se dérouler, d’autres points d’interrogations entourent (déjà) l’édition 2021.

La 108ème édition de la Grande Boucle s’élancera du Danemark. Une première étape sous forme de contre-la-montre individuel (13 kilomètres) dans les rues de Copenhague. Ensuite, deux étapes en ligne qui visiteront le sud-ouest du pays nordique. Pour l’instant, ce Tour 2021 doit se dérouler du 2 au 25 juillet. La société organisatrice ASO et le comité danois ont fixé ce calendrier avant la crise du coronavirus. Ils imaginaient un été 2021 avec un seul grand événement sportif au programme : le Tour. Mais depuis, le Covid-19 est passé par là, l’Euro de football et les Jeux Olympiques de Tokyo ont été reportés à 2021. La Grande Boucle se retrouve donc coincée entre deux grands événements qui vont lui faire concurrence.

ASO aurait demandé au Danemark un changement de dates pour le Tour de France

Si le Tour de France 2021 est maintenu aux dates initiales, il entrera en collision avec les JO qui sont programmés du 23 juillet au 8 août 2021. Un chevauchement de trois jours, très court mais ennuyant. Car ça voudrait dire que des coureurs qui fixent leurs objectifs sur les Jeux seraient dans l’incapacité de participer au Tour. La course sur route des JO est prévue le samedi 24 juillet. ASO souhaite éviter ce télescopage. D’après la radio danoise DR, la société organisatrice du Tour aurait donc demandé à la ville de Copenhague de modifier les dates du Grand Départ. "Je peux confirmer que nous avons reçu une demande du Tour pour discuter du contrat et des dates de notre partenariat", a déclaré Frank Jensen, bourgmestre de Copenhague.

La grande caravane du cyclisme pourrait par exemple s’élancer du Danemark une semaine plus tôt, le 25 juin. Mais nous serons alors en plein Euro de football. Et Copenhague est l’une des 12 villes hôtes, avec quatre matches au programme les 12, 17, 21 et 28 juin ! On imagine mal la capitale danoise capable d’accueillir simultanément deux événements d’une telle envergure. Tout comme on imagine (très) mal, l’UEFA faire une faveur au Tour en changeant à nouveau le calendrier de son Euro.

Déplacer les dates... mais quand ?

Les Danois et ASO vont discuter, mais le problème de concurrence paraît insoluble, même en fixant un départ au mercredi 30 juin (après le dernier match de l’Euro à Copenhague prévu le 28 juin). Le Tour se terminerait alors le vendredi 23 juillet et les coureurs n’auraient pas le temps de rejoindre le Japon pour participer aux Jeux. Et puis surtout, une arrivée dans Paris un vendredi est impossible.

On pourrait aussi imaginer un changement de date pour la course cycliste des Jeux. Mais même en la déplaçant, les sportifs auront besoin d’arriver à Tokyo suffisamment tôt, histoire (notamment) de s’acclimater.

Le Tour de France semble coincé et va sans doute devoir accepter la concurrence des Jeux Olympiques.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK