Tiesj Benoot, tombé lourdement dans la 4e étape, abandonne

Tiesj Benoot ne prendra pas le départ de la 5e étape du Tour de France, ce mercredi à Lorient.

Le coureur de Lotto-Soudal a lourdement chuté sur la route de Sarzeau. Notre compatriote, vainqueur des Strade Bianche cette saison, a été l'une des principales victimes de la chute qui a coupé le peloton en deux à 5 kilomètres de l'arrivée de la 5e étape.

"Un coureur de Movistar, Quintana je pense, a freiné devant moi et je n'ai pas pu l'éviter. Je pense que je suis le premier coureur qui est tombé", raconte-t-il sur la page Facebook de son équipe.

Il s'est relevé avec une luxation à l'épaule droite, des contusions et écorchures diverses. Il a passé la ligne le visage en sang et a dû se faire poser sept points de suture.

La suite de sa participation au Tour était très incertaine ce mardi. La nuit ne lui a pas permis de récupérer suffisamment. "Cela serait irresponsable de continuer. Bien sûr le Tour est le type de course que tu veux continuer le plus longtemps possible mais je ne peux pas tenir mon guidon de manière sûre. J'ai même des difficultés à enfiler mon t-shirt. Donc cela serait compliqué de courir plus de 200 kilomètres au plus haut niveau", a-t-il expliqué.

La déception est évidemment très grande pour Benoot qui visait une victoire d'étape sur ce Tour. "Mon Tour allait seulement commencer. Andre (Greipel) est passé tout près de la victoire. Les choses prenaient la bonne direction. J'avais pointé les 5e et 6e étapes. Après les Classiques, j'ai axé ma préparation sur le Tour. C'est vraiment dommage que je doive déjà m'arrêter."

Benoot passera d'autres examens à son retour en Belgique pour vérifier qu'il ne souffre pas d'autres fractures. Il va désormais se concentrer sur sa revalidation. Il estime qu'il est trop tôt pour se fixer de nouveaux objectifs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK