Teunissen : "Ce n'est pas que je m'habitue à gagner sur le Tour mais ça fait deux sur deux"

Le rêve jaune de Mike Teunissen se poursuit. Vainqueur au sprint devant le palais de Laeken, il a levé les bras avec ses équipiers au pied de l’Atomium.

"J’ai vécu un rêve hier et aujourd’hui, c’est encore le cas", explique le Néerlandais, le sourire accroché aux lèvres. "A cause de sa chute, Dylan (Groenewegen) n’a pas pu tout donner. Mais il s’est battu et a fait un gros boulot au début. On a donc dû faire avec un gars en moins. Notre tactique était de le faire sans George (Bennett) parce qu’il est trop petit. Mais il se sentait très bien à la fin. Les autres gars étaient super forts avec de très longs relais. Nous savions que nous étions les plus rapides. Ça nous a donné encore plus de moral. Comme ce maillot jaune. Nous volions littéralement. C’est incroyable. Ce n’est pas que je m’habitue à gagner sur le Tour mais ça fait deux sur deux".

Après la joie individuelle, l’ancien cyclo crossman savoure le plaisir de gagner en équipe. "Ce samedi, j'ai reçu tout le crédit de la victoire mais c’était déjà le fruit d’un travail collectif. L’équipe, le staff, les mécaniciens, tout le monde a travaillé très dur pour ce succès. Ce chrono par équipe était vraiment un objectif pour nous. Et que cela se termine comme ça, c’est incroyable".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK