Terpstra abandonne sur chute dans la 11e étape du Tour

Principale victime d'une chute ayant mis à terre une trentaine de coureurs à 30 kilomètres de l'arrivée à Toulouse mercredi, Niki Terpstra souffre d'une double fracture de l'omoplate, a communiqué son équipe Total-Direct Energie qui a apporté des précisions dans la soirée sur la nature des blessures de son coureur.

Le coureur néerlandais a été le plus touché, plus que prévu d'ailleurs après les examens médicaux, et souffre d'une légère commotion cérébrale ainsi que d'une double fracture à l'omoplate et d'une lésion ligamentaire. Il a été contraint à l'abandon à l'approche de l'arrivée à Toulouse lors de la 11e étape du Tour de France au départ d'Albi.

"Notre docteur est revenu vers nous concernant la chute de Niki Terpstra. Le Néerlandais a une double fracture de l'omoplate et une lésion ligamentaire", a tweeté l'équipe française dans la soirée.

"C'était une chute massive, moi j'ai eu le temps de freiner, mais derrière moi tout le monde n'a pu le faire", avait d'abord raconté Niki Terpstra. "J'ai été percuté et je suis tombé directement sur ma tête et mon épaule. Je n'ai pas paniqué, même si je ressentais fort la douleur. Le Tour et Terpstra, ce n'est de nouveau pas une histoire d'amour".

Le Néerlandais, 35 ans, avait déjà été victime d'une violente chute au Tour des Flandres en début de saison avec comme conséquence une grosse commotion cérébrale. Il avait dû faire l'impasse sur Paris-Roubaix. "C'est dur de quitter le Tour comme ça. Maintenant, on va voir comment cela va se passer pour le reste de la saison."

L'ancien vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix participait à son huitième Tour, le premier sous les couleurs de l'équipe française.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK