Groenewegen dompte Gaviria et Sagan à Chartres, Van Avermaet toujours en jaune

Dylan Groenewegen s’est imposé ce vendredi après-midi lors de la 7ème étape du Tour de France entre Fougères à Chartres longue de 231 kilomètres. Le coureur néerlandais de Lotto NL-Jumbo a devancé au sprint le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) et le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). C'est la deuxième victoire d'étape sur la Grande Boucle de Groenewegen, vainqueur sur les Champs-Elysées l'an dernier. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC), qui a pris 3 secondes de bonification, n’a pas tremblé pour conserver son maillot jaune de leader.

La première partie de cette étape, la plus longue de cette 105ème édition du Tour, s’est résumée à une échappée solitaire du Français Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert), parti au trentième kilomètre après une première tentative de son coéquipier belge Thomas Degand et une autre d’une dizaine de coureurs dans laquelle on a pu notamment voir Oliver Naesen, Edward Theuns, Yves Lampaert, Thomas De Gendt et Julien Vermote.

Après avoir laissé grimper l’avance à plus de 9 minutes, le peloton a tranquillement refait son retard avant d’avaler le malheureux Offredo, victime d’une énorme accélération à 100 kilomètres de l’arrivée des équipes AG2R La Mondiale et Trek Segafredo qui ont parfaitement profité d’une longue ligne droite et du vent de côté pour semer la panique et créer des bordures. Après 20 minutes d’agitation, le calme est revenu dans le peloton.

Si le Français Laurent Pichon est reparti en solo à 83 kilomètres de l’arrivée, le coureur de Fortuneo-Samsic n’a jamais réellement pu croire à une éventuelle victoire et a été repris à 38 kilomètres de la ligne.

Dans les derniers hectomètres, les équipes de sprinteurs se sont donc livrées une belle bataille finalement remportée par le puissant Groenewegen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK