Ewan empoche le sprint d'une 16e étape peu spectaculaire à Nîmes

Une boucle de 177 kilomètres entre Nïmes et Nîmes, c’est le programme de la seizième étape du Tour de France ce mardi. Tout débute, sous les 40 degrés environ, avec une échappée de cinq coureurs : Stéphane Rossetto, Paul Ourselin, Lukasz Wisniowski, Alexis Gougeard et Lars Bak.

Au sein du peloton, on contrôle, mais le rythme n’empêche pas Geraint Thomas de chuter dans un virage anodin à droite. Le Gallois de chez Ineos finit au sol pour la troisième fois dans ce Tour, mais réintègre assez rapidement sa place dans le groupe principal, emmené par Lotto-Soudal et Jumbo-Visma.

L’étape n’apparait pas comme très spectaculaire, les tentatives de bordures échouent et l’écart avec les fuyards n’excède jamais les deux minutes. A 26 kilomètres de l’arrivée, Jakob Fuglsang chute lui aussi. Le coureur danois est contraint à l’abandon.

Le regroupement général s’effectue finalement à 2 kilomètres de l’arrivée. Le dernier sprint avant les Champs-Elysées peut donc avoir lieu… Il est empoché en costaud par Caleb Ewan, devant Elia Viviani et Dylan Groenewegen. Deuxième succès du coureur Lotto-Soudal sur cette Grande Boucle. Julian Alaphilippe garde naturellement son maillot jaune de leader.

Les écarts

Le direct commenté de la course

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK