Matthews gagne à Romans et se replace pour le maillot vert, Martin et Meintjes perdent du temps

L'Australien Michael Matthews (Sunweb) a remporté ce mardi la 16e étape du Tour de France disputée entre Le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère sur 165 kilomètres. C'est sa deuxième victoire d'étape après son succès à Rodez lors de la 14e étape. Matthews a devancé au sprint le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) et l'Allemand John Degenkolb (Trek-Segafredo). Greg Van Avermaet, meilleur belge, a pris la quatrième place. La fin d'étape a été caractérisée par le vent latéral et les bordures dont Daniel Martin et Louis Meintjes ont été les principales victimes.

L'étape est partie comme d'habitude à cent à l'heure avec de nombreux coureurs décidés à prendre la bonne échappée. Les Belges Thomas De Gendt (Lotto Soudal) et Thomas Degand (Wanty-Groupe Gobert), accompagnés par les Français Sylvain Chavanel (Direct Energie) et Nicolas Edet (Cofidis) sont parvenus à s'extraire brièvement du peloton mais n'ont pas fait long feu à l'avant de la course. L'équipe Sunweb de Michael Matthews a en effet fait le forcing dans la première partie vallonnée de l'étape afin de lâcher le meilleur sprinteur de ce Tour, Marcel Kittel (Quick-Step Floors). Une opération menée à terme avec succès puisque le coureur Allemand a perdu les roues des meilleurs après une vingtaine de kilomètres seulement.

Le peloton a ensuite poursuivi sa route groupé avant d'affronter le vent piégeux soufflant jusqu'à 70km/h présent dans le dernier tiers de l'étape. La situation est restée relativement calme jusqu'à quinze kilomètres de l'arrivée où l'équipe Sky a profité du vent latéral pour créer un coup de bordure. Daniel Martin (Quick-Step Floors) et Louis Meintjes (UAE Emirates) sont les principaux leaders piégés par la cassure alors que Fabio Aru (Astana) et Romain Bardet (AG2R) sont parvenus à intégrer le premier groupe in extremis.

A deux kilomètres de l'arrivée, l'Italien Daniele Bennati (Movistar) a tenté de surprendre le peloton mais s'est fait reprendre à 500m de la ligne. Greg Van Avermaet a ensuite lancé un sprint très long lors duquel Matthews a émergé en résistant au retour de Boasson Hagen.

Au classement général, Christopher Froome conserve son maillot de leader alors que Daniel Martin, arrivé à 38 secondes, perd deux places et se retrouve désormais septième à 2:03 du Britannique.

Mercredi, le Tour s'attaque à deux géants des Alpes, la Croix-de-Fer et le Galibier, deux cols hors catégorie à franchir sur le parcours de la 17e étape entre La Mure et Serre-Chevalier (183 km) qui s'annonce cruciale pour l'issue finale du Tour.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir