Thomas fait coup double à La Rosière, il prend le jaune à Van Avermaet

Geraint Thomas (Sky) a remporté la 11e étape du Tour de France au sommet de La Rosière. Il s'empare de la tête du classement général et dépossède Greg Van Avermaet (BMC) du maillot jaune.

Le Gallois a fini au sprint dans les 500 derniers mètres pour aller chercher Mikel Nieve (Michelton), le dernier rescapé de l'échappée du jour. Il avait pris ses marques au mois juin lors du Dauphiné en terminant 2e au même endroit derrière Peio Bilbao. Cette fois, il s'est imposé. Sur la ligne, il a devancé Tom Dumoulin (Sunweb) et son équipier Chris Froome (Sky) de 20 secondes. 

Sky a une nouvelle fois impressionné par sa force collective. Alejandro Valverde (Movistar) a tenté d'attaquer de loin, Dumoulin aussi. Les Britanniques n'ont pas paniqué et ont pris le pouvoir. Au Général, Thomas s'installe à la première place avec 1'25'' d'avance sur Froome.

Comme prévu cette étape courte démarre vite, sous l’impulsion de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Le triple champion du Monde vise les points du sprint de Villard-sur-Doron. Après 11 kilomètres, il a accompli sa mission mais il a lancé la course. Romain Sicard (Direct Energie), Warren Barguil (Fortuneo-Samsic), Damiano Caruso (BMC) et Daniel Navarro (Cofidis), ses quatre compagnons d’échappée, prolongent l’effort avec un très gros groupe en contre.

Dans la montée de Bisanne, première difficulté du jour, la situation s’éclaircit. L’échappée se dessine avec les hommes forts dont Serge Pauwels (Dimension Data) et Thomas De Gendt (Lotto-Soudal). Les deux Belges sont accompagnés par des coureurs comme Gorka Izagirre (Bahrain-Merida), Mikel Nieve (Michelton), Barguil (Fortuneo-Samsic), Alaphilippe (Quick Step), Caruso, Tejay Van Garderen (BMC), Michael Valgren (Astana) ou Marc Soler (Movistar). Alafpolak consolide son maillot à pois.

Movistar passe à l’action, Van Avermaet lâché

Au pied du Col du Pré, ils sont encore 30 dans l’échappée. Dans le peloton, Movistar hausse le tempo avec Landa et Amador. Alejandro Valverde enchaîne et sort du groupe des favoris. Soler se relève pour attendre son compatriote. Greg Van Avermaet (BMC) doit laisser filer. Après 8 jours en jaune, il va comme prévu devoir céder son maillot.

Devant, le groupe de tête s’effeuille au fil des kilomètres. Alaphilippe et De Gendt ne peuvent pas suivre. Pauwels n’accroche pas les roues de Nieve, Caruso, Barguil et Valgren dans la descente du Cormet de Roselend. Le duo de Movistar continue son effort. Tom Dumoulin (Sunweb) fait la descente avec Soren Kragh Andersen. Les Sky gardent la situation sous contrôle.

Thomas vainqueur et Froome en équipier modèle, les Sky impressionnent

Dans la dernière ascension, Nieve s’en va seul à 8,9 kilomètres de l’arrivée. Dumoulin fait craquer Valverde. Michal Kwiatkowski (Sky) essore ce qu’il reste du peloton. Yates (Michelton), Zakarin (Katusha), Fuglsang (Astana) et … Bernal (Sky) passent par la fenêtre. Quand le Polonais, éreinté, s’écarte, Geraint Thomas (Sky) embraie et personne ne peut réagir. Il revient sur Dumoulin. Les deux rouleurs allient leurs forces mais Nieve résiste. Derrière, Froome, accompagné de Dan Martin (UAE Emirates), distance Quintana, Roglic, Bardet et Nibali. Dans le dernier kilomètre, Nieve s'écroule et est avalé par Thomas, parti seul vers la victoire, Dumoulin et Froome.

Après deux étapes de montagne, le Néerlandais semble déjà être le dernier rival de la Sky. Tous les autres sont déjà relégués à plus de deux minutes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK