Alaphilippe écrase le chrono du Tour devant Thomas et De Gendt, Van Aert chute et abandonne

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté ce vendredi l'unique contre-la-montre individuel au programme du Tour de France, disputé sur la distance de 27,2 kilomètres autour de Pau. Après douze vainqueurs différents en l'espace de douze étapes, le porteur du maillot jaune est le premier à s'imposer deux fois sur cette Grande Boucle.

Le Britannique Geraint Thomas (Ineos) termine à la deuxième place, à 14 secondes de Julian Alaphilippe. Le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), qui a longuement occupé la première position du classement provisoire, se classe troisième, à 36 secondes du vainqueur du jour.

Au classement général, Julian Alaphilippe compte à présent 1:26 d'avance sur Geraint Thomas avant les deux dernières étapes pyrénéennes prévues ce week-end. Le Néerlandais Steven Kruiswijk (Jumbo-Visma) est troisième, à 2:12.

On attendait Wout van Aert ou Yves Lampaert, mais c'est un surprenant et surpuissant Thomas De Gendt qui a longtemps espéré aller cueillir la quatrième victoire belge sur ce Tour de France.

Vainqueur à Saint-Etienne samedi dernier, le baroudeur de la formation Lotto-Soudal s'est classé troisième, derrière les deux leaders du classement général.

La journée a surtout été marquée par l'abandon de Wout van Aert (Jumbo-Visma), qui a chuté lourdement à un kilomètre de l'arrivée alors qu'il semblait en mesure de signer le meilleur temps provisoire.

Le vainqueur de la dixième étape, lundi à Albi, a accroché avec son bras droit une banderole publicitaire dans un virage et n'a pu éviter la chute. WVA est ensuite resté au sol durant de longues minutes, où il s'est longuement fait soigner avant de quitter la route du Tour en ambulance.

Le direct commenté de la course

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK