Serge Pauwels fier de sa treizième place au général

Tour de France : Serge Pauwels
Tour de France : Serge Pauwels - © YUZURU SUNADA - BELGA

Serge Pauwels a terminé samedi à la 33e place de l'étape de l'Alpe d'Huez, à 5:53 du vainqueur Thibaut Pinot. Le coureur de MTN-Qhubeka est resté dans les roues de Warren Barguil et Geraint Thomas pour assurer sa 13e place au général.

"Je n'avais plus grand chose dans les jambes. Mais c'est normal, nous sommes à la fin de ce Tour", a concédé Pauwels. Warren Barguil, à douze secondes derrière lui au général, a joué son va-tout dans le Col de la Croix de Fer. "Je l'ai laissé seul car je n'ai pas pensé qu'il allait y arriver. J'ai dû aussi m'accrocher pour rester avec le groupe maillot jaune mais j'ai réussi à rentrer dans la descente avec Rogers et Kreuziger. Au pied de l'Alpe d'Huez, j'étais bien et je sentais que je pouvais conserver ma 13e place car Barguil et Thomas n'étaient pas au mieux".

"Mais à quatre kilomètres de l'arrivée, mon directeur sportif m'a annoncé qu'ils étaient de retour. Normalement, ceux qui reviennent ont un certain avantage mental mais j'ai accroché leurs roues sans jamais les lâcher. Cela a été une grande bataille avec moi-même pour ne pas quitter la roue de Thomas."

Pauwels a fini 33e à 5:53, devant Barguil et Thomas dans le même temps. "Je suis fier de cette 13e position finale. C'était très dur mais je vais à Paris avec le sentiment du devoir accompli. Je ne suis pas venu ici pour faire un classement général. Ma première semaine a été calme, j'étais frais pour les deux dernières. J'ai pu reprendre du temps en prenant part à des échappées. Si j'avais eu des vues sur le général dès le départ, je n'aurais pas pu rouler de la sorte. Il faut être fort mentalement pour supporter cette pression. C'est un des plus beaux moments de ma carrière et je m'en rends bien compte", a conclu le Belge de 31 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK