Sep Vanmarcke a roulé avec plaisir en tête

Sep Vanmarcke
Sep Vanmarcke - © YORICK JANSENS - BELGA

Sep Vanmarcke s'est mis en évidence dans la douzième étape du Tour, jeudi. Jusqu'à 13,8 kilomètres du sommet du Plateau de Beille, le coureur de LottoNL-Jumbo était en tête avec Michal Kwiatkowski. Finalement, il a franchi la ligne en 30e position, 12 minutes après le vainqueur Joaquim Rodriguez. Le Belge était toutefois ravi de sa course. "J'ai roulé avec beaucoup de plaisir. Cela fait du bien."

La déception primait chez Vanmarcke la semaine passée, après l'étape des pavés, à Cambrai, lorsqu'il avait été victime d'un double ennui mécanique. Son état d'esprit était fort différent jeudi. "Je me suis amusé sur le vélo", a-t-il confié après la course. "Après l'étape des pavés, je me suis posé beaucoup de questions, mais une étape comme aujourd'hui, c'est chouette. J'ai pris du plaisir sur le vélo, et c'est ce dont j'avais besoin. D'autant plus après mon printemps rempli de malchance. Cela me donne à nouveau du courage. Bien entendu, je suis épuisé, mais c'était agréable de rouler à nouveau à l'avant."

Son équipe LottoNL-Jumbo avait donné des instructions afin d'intégrer une échappée tôt dans la course. C'est ce qu'a fait Vanmarcke. "Avant tout, pour pouvoir aider Robert Gesink dans le final. Finalement, j'ai tenu presque jusqu'au bout avec Kwiatkowski. J'ai souffert sur l'avant-dernière ascension et lui ai dit que je ne prendrais pas de relais. Ensuite, dans la vallée, nous avons bien collaboré. Mais sur le Plateau de Beille, il allait trop vite pour moi. Cette ascension est vraiment trop raide pour moi, une 'montée de la mort', et j'ai dû le laisser filer. J'ai encore espéré un top-dix, mais à la fin, je ne pouvais plus avancer."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK