Rolland dépose les grimpeurs espagnols

Pierre Rolland
Pierre Rolland - © Belga/AFP

Pierre Rolland a remporté la 19ème étape du Tour au sommet de l'Alpe d'Huez en se payant le scalp de Sanchez et Contador. Andy Schleck prend le maillot jaune des épaules de Thomas Voeckler.

L'étape est très courte mais démarre sur les chapeaux de roues. Il faut remercier Alberto Contador (Esp, Saxo Bank) qui dès les premières pentes, à 100 bornes de l'arrivée, dynamite la course et relance tout l'intérêt de ce Tour de France. Piqué au vif après sa contre-performance d'hier, l'Espagnol attaque et seuls Andy Schleck (Lux, Leopard-Trek), Cadel Evans (Aus, BMC) et Thomas Voeckler (Fra, Europcar) l'accompagnent. Contador en place une deuxième pour écrémer encore le groupe et fait des dégâts chez Voeckler et Evans. Le Français craque, quant à Evans il semble avoir un problème mécanique mais surtout, ses jambes ne sont pas les mêmes qu'hier.

Contador et Schleck passent le Télégraphe avec 34" secondes d'avance sur Voeckler. Le peloton, avec Evans, est à 1'35''. Dans le groupe de tête, Andy Schleck ne semble pas vouloir collaborer. Mais dans le Galibier, à la demande de Contador et du directeur sportif Leopard-Trek, le Luxembourgeois prend des relais. Ennemis hier, les deux hommes sont alliés aujourd'hui et trouvent un intérêt commun: Contador pour l'étape et Schleck pour la victoire finale. Mais Voeckler n'est pas loin, le Français s'accroche et tire le grand plateau pour revenir ! A quelques mètres du sommet, il doit se rendre à l'évidence il ne pourra revenir seul. Voeckler se laisse alors glisser dans le groupe Evans.

Voeckler craque dans le Galibier

Au sommet du Galibier, l'avance du duo Contador-Schleck n'est pas très importante. Un groupe avec Cadel Evans, Samuel Sanchez (Esp, Euskaltel) et Frank Schleck (Lux, Leopard-Trek) pointe à 30''. A l'instar de Ivan Basso (Ita, Liquigas), Voeckler craque et passe avec 1'40'' de retard. Très bon descendeur, Samuel Sanchez parvient, en solitaire, à faire la jonction sur le groupe Contador-Schleck.  

Au pied de l'Alpe d'Huez, le groupe Evans revient sur le groupe Contador-Schleck. Voeckler et Basso font de même quelques kilomètres plus loin. On reprend tout à zéro avant la dernière difficulté.

Contador dynamite l'Alpe d'Huez, Rolland en embuscade

Ryder Hesjedal (Can, Garmin-Cervélo) et Pierre Rolland (Fra, Europcar) profitent du marquage entre les favoris pour prendre un peu d'avance. Ils abordent l'Alpe avec une quarantaine de secondes d'avance. Alberto Contador place une belle attaque dans les premiers kilomètres de l'ascension, largue les autres favoris, dépose Hesjedal et Rolland et se place donc en tête de la course.

Après un gros effort, Contador ne parvient pas à creuser. Pire, Sanchez et Rolland reviennent sur lui. Ils sont maintenant trois pour al victoire d'étape. Plus bas, les frères Schleck ne sont pas en grande forme et ne parviennent pas à décrocher Cadel Evans. L'Australien essaye alors de se détacher mais Andy tient sa roue.

En tête, Pierre Rolland mate les grimpeurs espagnols pour offrir à la France sa première victoire dans ce Tour, il s'empare aussi du maillot blanc de meilleur jeune. Sanchez est 2ème, Contador 3ème. Evans arrive 5ème à 57'', Andy est 8ème et Frank 9ème dans le même temps que Evans. Saluons la très belle 6ème place du Belge Thomas De Gendt.    

Thomas Voeckler arrive avec 3'21'' de retard et cède son maillot jaune à Andy Schleck. Décroché en début d'étape, Jelle Vanendert n'a pu défendre son maillot à pois. C'est Samuel Sanchez qui en profite et qui sera assurément meilleur grimpeur de cette édition 2011.

J.Helguers

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK