Rik Verbrugghe: "Le vainqueur psychologique, quand on parle d'équipe, c'est AG2R"

Chaque soir sur VivaCité, c’est " Complètement Tour " : Samuel Grulois et Rik Verbrugghe débriefent l’étape du jour.

Encore loupé pour les belges "On est des acteurs, on est des attaquants, on fait tout ce qu'il faut pour essayer d'aller chercher cette victoire mais dans le final cela ne passe pas, il y a toujours quelqu'un qui est plus fort. Qu'est-ce qu'il faut faire ? Je pense qu'il faut simplement continuer de la sorte. Ce n'est pas facile, on n'a pas un sprinter, on n'a pas un pur grimpeur non plus pour dire de faire quelque chose au général et aller chercher une victoire dans une étape de montagne. Ne reste donc que les étapes de transition, là on est présents mais on manque un peu de réussite."

"Froome a vraiment fait un numéro pour rentrer après sa crevaison. Il a perdu quelques équipiers pour la course parce qu'ils ont du l'aider, il s'est retrouvé devant seul avec Landa, mais pour moi, le vainqueur psychologique, quand on parle d'équipe, c'est AG2R. Ils ont montré qu'ils ont une équipe solide qui peut faire en sorte que Bardet gagne le Tour de France. C'est une équipe qui est capable de renverser la tendance, ils ont tenté aujourd'hui, et cela pourrait payer un jour."

"Je pense que Froome est rentré à la pédale, les deux voitures qui étaient à l'arrière auraient peut-être pu se garer mais avec tout le public présent dans la côté, c'était quasiment impossible. Ce n'est pas cela qui les a fait rentrer plus facilement."

Attitude des supporters "Si on est supporter de Bardet, il faut l'encourager, mais certainement pas huer un autre coureur, que ce soit Froome ou quelqu'un d'autre."

Retrouvez Complètement Tour avec David Houdret, Samuel Grulois et Rik Verbrugghe tous les soirs de ce Tour de France 2017, entre 18 et 19h, sur VivaCité.

"J'ai vraiment pris mon pied devant l'étape d'aujourd'hui"

Jean-Luc Vandenbrouck, le sage Complètement Tour a lui aussi réagi au micro de la RTBF après l'étape du jour.

"J'ai vraiment pris mon pied devant l'étape d'aujourd'hui. Mollema a à la fois été le plus malin et le plus fort. Je suis vraiment content pour ce garçon qui est un coureur hyper professionnel, une anti-star souvent au service de Contador, c'est certainement une des plus grandes victoires de sa carrière et il a été la chercher à la pédale, en roulant seul 30 kilomètres."

"AG2R a mis une stratégie au point, bien en place, Bardet roulait dans son jardin, il a mis à profit ses connaissances avec une stratégie d'équipe qui a été payante. Il y a eu ce fait de course avec l'ennui mécanique pour Froome au moment où AG2R avait déjà mis en route donc il n'était pas question de l'attendre. Froome a bien réagi, il a su garder son calme et réintégrer le groupe de tête avant le sommet mais pour la tactique, je n'ai rien à dire, c'était une belle phase de course. [...] Je pense que cet incident de course va remettre Froome en confiance par rapport aux étapes précédentes. Le col était très très dur, et je pense que maintenant il va passer une bonne journée de repos en se disant que maintenant, ses adversaires vont devoir l'attaquer, alors que les cols alpestres seront beaucoup plus à son avantage que ceux qu'on a vécu jusqu'ici avec de gros pourcentages."

"Les organisateurs sont victimes de leur succès. On joue sur la convivialité, la gratuité, la proximité, et là l'attitude des supporters... Il y aura toujours des imbéciles mais il faut croiser les doigts pour que les organisateurs puissent disposer le plus possible de barrières nadar à proximité des sommets. C'est impossible de mettre des barrières sur 3500km..."

"On a vécu un Giro avec cinq coureurs en 1'15 avant le dernier chrono. Maintenant voilà un Tour avec 6 coureurs en 1'15 (ndlr: Landa 6ème à 1'17) avant la dernière semaine. C'est très bien pour le suspense. On a dit que Froome n'avait pas la suprématie mais l'équipe. Pour l'instant il gère très bien son sujet, il faudra voir l'attitude de ses adversaires qui devront exploiter les deux étapes de montagne pour essayer de lui reprendre le maximum de temps pour gagner à Paris."

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir