Poulidor et sa popularité : "Je suis devenu en quelque sorte un nom commun"

Poulidor et sa popularité : "Je suis devenu en quelque sorte un nom commun"
Poulidor et sa popularité : "Je suis devenu en quelque sorte un nom commun" - © LIONEL BONAVENTURE - AFP

Au fil des années, Raymond Poulidor s’est fait une place dans le cœur des Français. Il doit entre autres sa popularité à son étiquette d’éternelle deuxième. "Poupou", décédé ce 13 novembre à l’âge de 83 ans, parlait de son lien particulier avec le public à notre micro en 2016.

"Je suis très près des gens. Ils m’abordent comme si je faisais partie de leur famille. J’ai beaucoup de contact et j’aime ce contact. Quand je me balade dans la rue, les gens se détournent à mon passage, même des jeunes. C’est ce qui me surprend le plus. Pour les néophytes, je suis toujours l’éternel second. Je suis toujours le coureur qui n’a jamais gagné et qui a toujours fait deuxième. Et tous les jours on parle d’un Poulidor à la télévision".

"L’autre jour, j’ai rencontré une personne qui avait fait trois-quatre fois deuxième au championnat de France de pétanque", racontait-il alors. "On l’a baptisée le "Poulidor" de la pétanque. Il y a un Poulidor de la boxe, du rugby, de la politique. Même les jeunes me disent : c’est toi "Poupou". Je suis devenu en quelque sorte un nom commun."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK