Portal sur le retard de Froome : "On va peut-être durcir la course plus tôt"

Portal sur le retard de Froome : "On va peut-être durcir la course plus tôt"
Portal sur le retard de Froome : "On va peut-être durcir la course plus tôt" - © Tous droits réservés

Le Tour de France de Chris Froome a commencé par une grosse frayeur. Au final, les conséquences de sa chute se chiffrent seulement en secondes perdues (51 tout de même). Le leader de la Sky ne panique pas mais son équipe va sans doute devoir adapter ses plans tactiques.

"Tout va bien. Il a perdu un peu de peau au niveau du coude et du genou, mais ça a l'air d'aller. Il était plus préoccupé par les 51 secondes perdues (que par sa chute). Je ne pense pas que cela soit une chute lourde de conséquence. En tout cas, je l'espère", explique Nicolas Portal.

"On aurait préféré 3 secondes que 51", poursuit le directeur sportif de Sky. "C'est difficile d'en estimer la valeur. C'est très abstrait. On va forcément essayer de reprendre ce temps. On va peut-être courir plus durement. Ça ne veut pas dire nécessairement attaquer. Mais on va peut-être durcir la course plus tôt que ce que l'on aurait fait. On était dans une situation beaucoup plus compliquée au Giro et on a réussi à renverser la situation. Tout simplement parce que Chris était fort"

Jérôme Helguers a également recueilli d'autres réactions ce matin au départ. Il a notamment fait le tour des équipes de sprinters. Tom Steels (Quick Step Floors), Philippe Mauduit (UAE Team Emirates), Roger Hammond (Dimension Data), Thierry Bricaud (Groupama-FDJ) évoquent les chances de Gaviria, Kirstoff, Cavendish ou Démare. Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) va lui tenter de rectifier ses erreurs de la première étape pour tenter d'intégrer le Top 10.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK