Pogacar ne réalise toujours pas : "Je suis en train de rêver"

Tadej Pogacar a réussi l’impensable ce samedi à la Planche des Belles Filles : refiler 1 : 56 sur un contre-la-montre à Primoz Roglic et devenir le premier Slovène à remporter un Tour de France à 21 ans seulement.

"Je pense que je suis en train de rêver. Je ne sais pas quoi dire", a réagi le leader de l’équipe UAE Emirates juste avant une poignée de main très sportive avec son rival et compatriote Primoz Roglic. "Je ne sais pas quand je vais réaliser. Je suis très fier de l’équipe qui a fait de grands efforts pour moi. Prendre le maillot jaune le dernier jour, c’est juste un rêve. On en a rêvé depuis le début du Tour et on l’a finalement réalisé."

Épatant dans la plaine, Pogacar a dominé ses adversaires lors des 6 kilomètres d’ascension de la Planche des Belles Filles. Une montée qu’il a gravie à fond la caisse, sans calculer. "On avait fait la reconnaissance de ce chrono, on a fait chaque virage, chaque passage. On savait où accélérer. Bravo à toute mon équipe, mes directeurs sportifs, les mécaniciens, mes équipiers. J’écoutais la radio mais dans la montée je n’entendais rien. Le public criait trop fort et je n’avais pas les écarts. Je connaissais très bien la montée. J’ai simplement été à fond. Mon rêve était de venir sur le Tour et maintenant je suis ici et j’ai gagné. C’est incroyable."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK