Philippe Gilbert : "Un beau travail collectif"

Quick-Step Floors a conquis mardi un 53e succès cette année avec la victoire au sprint de sa flèche colombienne Fernando Gaviria à l'arrivée de la 4e étape du Tour de France à Salzeau mardi.

La formation de Patrick Lefevere, prenant ses responsabilités, a du mener la chasse dans le final alors que les quatre fuyards du jour se faisaient tirer l'oreille pour se faire rattraper. Philippe Gilbert, encore 18e de l'étape, a fait sa part de boulot.

"On a fait un beau travail collectif", a expliqué le Liégeois, encore 4e au général à 5 secondes seulement de Greg Van Avermaet (BMC) le maillot jaune. "On n'a pas reçu beaucoup d'aide mais on a réussi à revenir sur l'échappée et à rester groupé. Max (Richeze) a fait un travail extraordinaire, je l'ai vu partir aux 400 mètres, vent de face, et je me suis dit qu'il allait lâcher Fernando (Gaviria) aux 150 mètres. Richeze est très important dans le succès de Fernando, il ne faut surtout pas l'oublier."

"C'était un sprint serré, assez difficile", a confié le sprinter de la formation Quick-Step Floors Fernando Gaviria à qui il offre sa 53e victoire de l'année. "Compliqué parce que les coureurs qui font le classement général courent devant, c'est ça qui rend les sprints du Tour de France aussi difficiles mais c'est le cyclisme. Des risques, on en prend tous. Ce qui compte finalement, c'est la victoire. Mon équipe la mérite, on va rentrer heureux à l'hôtel. J'ai déjà eu d'autres sprints serrés. Caleb Ewan m'a poussé au maximum dans le Tour de Californie. Aujourd'hui, c'est Greipel qui a très bien joué le coup. Il m'a surpris en sortant d'assez loin mais j'avais gardé assez de forces pour le passer et résister au retour de Peter Sagan. On est content d'avoir gagné deux étapes mais dire combien on peut en gagner, je l'ignore. Le maillot vert ? c'est une question difficile. Si je l'ai, je serais ravi. Mais gagner le maillot vert contre Peter Sagan, c'est une autre paire de manches."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK