Matthews frustre Van Avermaet et Gilbert à Rodez, Froome récupère la tunique jaune

Michael Matthews (Sunweb) a remporté la 14e étape du Tour de France, disputée entre Blagnac et Rodez sur la distance de 181,5 kilomètres, samedi. L'Australien a devancé le Belge Greg Van Avermaet (BMC) et le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data). Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) termine 4e et Tiesj Benoot (Lotto Soudal) 10e. Fabio Aru (Astana), distancé dans le final, a perdu le maillot jaune au profit du Britannique Chris Froome (Sky).

Après les deux étapes pyrénéennes, le peloton disputait une étape de transition vers Rodez. Une arrivée jugée dans la Côte de Saint-Pierre (570 mètres à 9,6%) présentait un profil idéal pour les puncheurs. Il y a deux ans, Greg Van Avermaet avait remporté, sur le même parcours, la 13e étape du Tour 2015.

Comme souvent dans cette Grande Boucle, une échappée s'est dessinée dès les premiers hectomètres. En effet, le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) ainsi que le Français Thomas Voeckler (Direct Energie), le Néerlandais Timo Roosen (Lotto-Jumbo), le Français Maxime Bouet (Fortuneo) et le Suisse Reto Hollenstein (Katusha) ont compté 2:30 d'avance sur le peloton pendant la grande partie de l'étape. Plus fort, De Gendt a lâché, un par un, ses compagnons d'échappée.

Il a cependant été repris à 12 kilomètres de l'arrivée, sans non empocher le prix de la combativité pour cette 14e étape. Dans la foulée, un groupe de 4 coureurs s'est ensuite détaché, en vain.

Comme prévu, tout s'est joué dans la montée finale. Philippe Gilbert a lancé de loin mais a été dépassé par Van Avermaet et Matthews. L'Australien, plus véloce, s'est facilement imposé.

Aru, en difficulté dans le dernier kilomètre, a terminé 30e de l'étape à 0:30 de Matthews. Grâce à sa 7e place, Froome reprend, deux jours après, le maillot jaune de leader au classement général. Froome compte désormais 0:19 d'avance sur Aru et 0:23 sur le Français Romain Bardet (AG2R).

Aucun autre changement n'est à signaler dans les classements annexes. En effet, Marcel Kittel (Quick-Step Floors) conserve le maillot vert du meilleur sprinteur, Warren Barguil (Sunweb) le maillot à pois du meilleur grimpeur et Simon Yates (Orica-Scott) le blanc, récompensant le meilleur jeune.

Dimanche, le peloton entrera dans le Massif Central et reliera Laissac-Sévérac l'Eglise au Puy-en-Velay sur 189,5 kilomètres. Le profil, accidenté, offrira aux coureurs quatre ascensions répertoriées dont deux de première catégorie, la Montée de Naves d'Aubrac et le Col de Peyra Taillade, et pourrait sourire aux baroudeurs.

Le direct commenté de l'étape

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir