Les 6 chiffres du Tour de France 2019

Le Tour de France 2019 vient de se boucler et RTBF.be/sport vous propose de retrouver les 6 chiffres marquants de cette 106ème édition.

14 jours en jaune pour Julian Alaphilippe

Le Français Julian Alaphilippe a fait vibrer la France en s'accrochant au maillot jaune. Titulaire de la vareuse dorée durant 14 jours, il s'est battu pour la porter le plus longtemps possible, surprenant tous les suiveurs. Tout d'abord en s'imposant en puncheur à Epernay, puis en grappillant des secondes à Saint-Etienne et, enfin, en s'accrochant jusqu'au bout de ses forces pour finalement ne le céder qu'à l'avant-veille de l'arrivée à Paris.

12 points trop court

Il n'a manqué que 12 points à Tim Wellens pour revenir avec le maillot à pois à Paris. Premier du classement du meilleur grimpeur pendant 15 jours, le Belge a craqué dans les derniers jours et face aux dernières difficultés alpines. Il termine finalement 3ème du classement, derrière Warren Barguil et Egan Bernal.

3 victoires belges

Le Tour de France, parti de Bruxelles en hommage aux 50 ans de la première victoire d'Eddy Merckx, s'est achevé dimanche sur un bilan de trois victoires belges. Soit le meilleur bilan belge depuis 2007. Ce Tour de France était déjà une grande fête pour la Belgique, avec un Grand Départ à Bruxelles, où le peloton est resté deux jours, et un départ d'étape à Binche. Dylan Teuns au sommet de La Planche des Belles Filles, Thomas De Gendt en solitaire à Saint-Etienne et Wout van Aert au sprint à Albi se sont chargés de donner des accents encore un peu plus belges à cette Grande Boucle.

22 ans pour Egan Bernal

A 22 ans, Egan Bernal est le plus jeune coureur à ramener le maillot jaune à Paris. Deux sportifs ont remporté le Tour en étant plus jeune que le Colombien (Henri Cornet en 1904 et François Faber en 1909) mais le maillot jaune n'existait pas encore en ces temps historiques.
Il faut retourner en 1983 avec Laurent Fignon pour trouver un vainqueur âgé de moins de 23 ans lauréat du Tour de France.

0 victoire pour le Top 4

Le Tour 2019 se termine avec une statistique assez rare: Aucun coureur du top 4 au classement général n'a remporté d'étape individuelle. Certes, Egan Bernal était en tête de la course lorsque la 19ème étape a été arrêtée et les temps pris au sommet du Col de l'Iseran. Mais l'organisation du Tour a décidé de ne pas donner de vainqueur pour cette étape raccourcie.
Steven Kruijswijk a remporté le contre-la-montre par équipes avec Jumbo Visma lors de la 2ème étape à Bruxelles. Mais le Néerlandais ne s'est pas imposé en solitaire. Il faut remonter à 1956 pour retrouver telle statistique.

8 équipes ont obtenu un bouquet

Seulement 8 équipes ont glané une victoire d'étape lors de cette édition du Tour. Et quatre d'entre elles ont remporté près du 3/4 des étapes.
Jumbo Visma, Mitchelton Scott et Lotto Soudal ont toutes trois empoché 4 bouquets. Deceuninck-Quick Step 3. Cela fait 15 des 21 étapes. Autant dire qu'ils n'ont laissé que des miettes aux autres équipes.

Les équipes qui ont gagné des étapes:

1) Jumbo-Visma: 4 victoires (Mike Teunissen, contre-la-montre par équipes, Dylan Groenewegen et Wout van Aert)
2) Mitchelton-Scott: 4 victoires (Daryl Impey, 2x Simon Yates et Matteo Trentin)
3) Lotto Soudal: 4 victoires (Thomas De Gendt et 3x Caleb Ewan)
4) Deceuninck-Quick Step: 3 victoires (2x Julian Alaphilippe et Elia Viviani)
5) Bahrein-Merida: 2 victoires (Dylan Teuns et Vincenzo Nibali)
6) Bora-hansgrohe: 1 victoire et le maillot vert avec Peter Sagan)
7) Groupama-FDJ: 1 victoire avec Thibaut Pinot
8) Movistar: 1 victoire avec Nairo Quintana

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK