Lefevere: "Nous avons beaucoup misé sur le train de Viviani"

L'équipe Deceuninck-Quick Step a enregistré une deuxième victoire d'étape consécutive sur les routes du Tour de France mardi grâce au succès du sprinteur italien Elia Viviani à Nancy. "Nous avons misé beaucoup sur le train de Viviani dans ce Tour et c'est beau d'en récolter déjà les fruits avec cette victoire", a exulté Patrick Lefevere.

Le patron de l'équipe Deceuninck-Quick Step peut donc garder le sourire après le succès de Julian Alaphilippe lundi à Epernay et la conquête du maillot jaune.

"Ça parait facile mais ça ne l'est pas. Nous sommes au Tour et tout le monde est au plus au niveau. Nous sommes très heureux de cette victoire. Au Giro, Viviani s'était imposé mais avait été disqualifié injustement. Il a gardé cela en lui pendant longtemps. Au Tour de Suisse, il a retrouvé la victoire et a travaillé avec un bon train. Lors de la première étape à Bruxelles, cela n'a pas bien marché mais aujourd'hui c'était parfait."

Après avoir complimenté son sprinteur, Lefevere a répondu aux rumeurs qui évoquent un départ du vainqueur du jour, mettant notamment l'accent sur l'esprit d'équipe. "Tout le monde dit que Viviani va partir. Moi, je compte sur lui jusque fin décembre. J'ai demandé à tous mes coureurs de rouler comme s'ils avaient encore cinq ans de contrat. Ce sont des professionnels et ils doivent se comporter comme tels. On l'a vu aujourd'hui. Devenyns a fait son boulot, Julian a mis le train pour le sprint sur de bons rails et les autres ont parfaitement fait leur job. C'est ça le 'Wolfpack', tout le monde travaille pour tout le monde. C'est notre secret et tout ce travail est finalement récompensé par une victoire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK