Le débrief de Rik : "Dans le top 10, tout le monde se rapproche du maillot jaune"

Le débrief de Rik : "Dans le top 10, tout le monde se rapproche du maillot jaune"
Le débrief de Rik : "Dans le top 10, tout le monde se rapproche du maillot jaune" - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Chaque soir sur VivaCité, c’est "Complètement Tour" : Samuel Grulois et Rik Verbrugghe débriefent l’étape du jour.

Le vainqueur du jour : "Barguil était côte à côte avec Contador dans le dernier virage. Il savait très bien qu'il fallait virer en première position, ou du moins bien sortir de ce virage. Ce sont des sprints particuliers, on n'en voit pas souvent. Barguil avait bien étudié son roadbook et il avait certainement reçu de bons conseils."

Le panache de Contador : "Quand on se loupe un jour, le lendemain il reste toujours une étape, surtout dans le Tour de France. C'est ce qui fait aussi un peu la beauté du cyclisme. On peut rebondir, on a l'occasion de le faire, mais ce n'est pas toujours donné à tout le monde. Contador et Quintana ont montré qu'ils avaient du panache. Peut-être que certains coureurs devraient prendre exemple sur Contador. C'est vrai qu'il est diminué physiquement, vieillissant, mais son panache reste intact et cela peut faire la différence sur un Tour de France ouvert comme celui-ci."

La stratégie chez Sky : "Je pense que c'est assez clair : Chez Sky, c'est Froome le leader. Landa a eu une belle opportunité aujourd'hui mais ce qui me conforte dans mon idée aujourd'hui, c'est l'attitude de Kwiatowski qui a attendu Froome et n'a pas suivi Quintana pour revenir dans la bonne échappée devant. Il aurait pu jouer la victoire. Si ils arrivaient à cinq ici, Kwiatkowski gagne. Il a attendu Froome, peut-être pour faire la différence dans la descente, mais Aru a très bien manoeuvré avec son maillot jaune sans aucun équipier. Il a bien tiré son épingle du jeu. Sans équipier, avec la pression qu'on lui a mise aujourd'hui, réussir à suivre les meilleurs, c'est quand même une information importante. C'est rassurant pour lui. Ce qui est intéressant, c'est que tout le monde dans le top 10 se rapproche du maillot jaune."

Bardet peut-il gagner le Tour de France ? : "Oui, il peut gagner ce Tour de France mais il faut que les circonstances se mettent bien en place pour lui. Il est en lice, il est en bonne position pour le faire, il est en forme, il l'a prouvé mercredi avec une victoire sur une étape très difficile. Il reste encore deux étapes de Montagne qui seront difficiles mais pour cela il faut qu'il prenne de l'avance parce qu'il reste un dernier chrono à Marseille où Froome a quand même un avantage physique et psychologique par rapport à ses qualités de rouleur."

Retrouvez Complètement Tour avec David Houdret, Samuel Grulois et Rik Verbrugghe tous les soirs de ce Tour de France 2017, entre 18 et 19h, sur VivaCité.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir