L'arbre généalogique insolite de la famille Buysse, pépinière de cyclistes

La célèbre famille Buysse, de Wontergem, a fourni onze coureurs (!) au sport cycliste en deux générations. Le véritable patronyme familial, à l’état-civil, était et reste Buyze et non Buysse. La transformation s’est opérée erronément dans les journaux, à l’époque des premiers exploits de Marcel, et est aujourd’hui entrée dans l’usage.

Ivo Buyze et Sidonie Debussere ont eu neuf enfants : cinq filles (Maria, Martha, Rachel, Celina et Liza) et quatre garçons, tous coureurs cyclistes.

L’aîné Marcel, dit “Le Grand” était le plus doué des quatre mais il était très fantasque et manquait souvent de réussite. Il eut sans doute remporté le Tour en 1913 sans les multiples accidents dont il fut accablé, et en dépit desquels il remporta 6 des 15 étapes ! Il eut quatre enfants : une fille, Paula, et trois garçon, tous professionnels : Robert, Norbert et l’aîné Albert, pistier de grand style dans les années trente et quarante. Albert remporta plus de 100 victoires en américaine dont le critérium mondial à Paris en 1937. Avec Albert Billiet, son partenaire favori, il constitua la fameuse équipe “des deux abbés” (A.B.)

Lucien et Jules demeurent aujourd’hui les deux seuls frères à avoir porté le maillot jaune au cours d’un même Tour, en 1926 ! Lucien eut six enfants : trois filles (Adrienne, Lucienne et Adrienne) et trois fils tous cyclistes professionnels. Carlos, Marcel et Daniel.

Cyriel, le dernier et le moins doué des quatre frères, eut trois enfants : Gabrielle, Lucien (professionnel) et Frank.

Achiel Buysse, champion de Belgique en 1948 et auteur d’un triplé au Tour des Flandres pendant la guerre, n’a aucun lien de parenté avec les Buysse de Wontergem.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK