John Kerry, un fan de vélo qui suit le Tour "depuis des années"

Tous les jours, Jérôme Helguers tend son micro à un des acteurs de la Grande Boucle pour un focus. Les équipes accueillent régulièrement des VIPs sur l'épreuve française. Ce dimanche, la formation Cannondale a reçu John Kerry.

L'ancien secrétaire d'état des États-Unis est un vrai fan de vélo. "Il aime le vélo. Il en a toujours fait", explique Charly Wegelius, l'un des DS de la formation américaine.

"Je suis un vrai fan de vélo. J’ai roulé toute ma vie. Et je suis le Tour depuis des années", confirme Kerry qui est monté dans le bus avant le départ. "C’était génial. C’était très calme, tout le monde écoutait le directeur sportif qui donnait son sentiment sur la course à venir. C’est fun pour moi de pouvoir assister à ce briefing. J’ai aussi pu glisser quelques mots d’encouragement l’équipe. J’ai un grand respect pour l’implication incroyable de ces coureurs."

A une semaine de l'arrivée à Paris, le classement général est plus indécis que jamais. John Kerry refuse de se prononcer sur le vainqueur final. "Je ne vais pas donner de nom. C’est très serré. Chris Froome est un grand coureur mais il y a quelques jeunes coureurs et aussi d’autres candidats. Qui sait ? C’est toujours un challenge."

Si l'ancien candidat à la Maison Blanche a apprécié le moment, les coureurs aussi sont conscients de leur chance. "Avoir la possibilité de rencontrer des personnes de cette importance et qui possède autant d'expérience, c'est une grande chance pour tout le monde. Le fait qu'il parle à nos coureurs avant l'étape, c'est aussi quelque chose de très spécial. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut côtoyer tous les jours", souligne Wegelius.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir