J-100 : Un square, un vélodrome, que manque-t-il à Eddy Merckx? "La paix", plaisante le Bruxellois

Eddy Merckx était à Bruxelles ce jeudi à l'occasion des festivités organisées 100 jours avant le début du Tour de France au départ de notre capitale, en son hommage. L'occasion de se rendre sur certains points stratégiques du parcours, mais aussi d'inaugurer le square en son nom à Woluwé-Saint-Pierre. Un quartier important pour le Belge qui y a été élevé, avec ses parents, ses frères et sœurs. 

"Woluwé c'est l'endroit où tout a commencé pour moi. J'y ai habité et j'ai reçu mon premier maillot jaune en 1969." Un moment  émouvant pour le champion cycliste. Ce dernier, forcément très sollicité en cette période pré-tour a d'ailleurs plaisanté à ce sujet. 

Quand on lui demande ce qui lui manque en plus d'un vélodrome, d'une station de métro et d'un square à son nom, il répond avec beaucoup d'humour: "la paix". Habitué des médias depuis plusieurs décennies, il est évidemment particulièrement demandé en cette période précédant le grand départ. Et après autant de temps, il se montre encore très disponible, avec toujours un peu d'humour en réserve.

Vers 19h45, Eddy Merckx a officiellement lancé le décompte du J-100 avant le départ du Tour.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK