Gilbert et les 231 km du jour : "Ça a été long pour tout le monde"

Les coureurs du Tour de France ont traversé une partie de la France d'Ouest en Est entre Fougères et Chartres. Au menu des coureurs 231 kilomètres, la plus longue étape de cette 105e édition. 

"Ça a été une longue journée. Il n'y a rien à dire sur l'étape du jour. Ça a été long pour tout le monde aussi bien pour les journalistes que pour les coureurs", souligne Gilbert à notre micro. "Ça a été une étape assez ennuyeuse avec un sprint quand même nerveux à la fin. Il y a eu pas mal de mouvements. On n'a pas pu rester organisé comme on le voulait. Tout le monde était vrai parce que cela n'a vraiment pas roulé (à peine 40 km/h de moyenne, ndlr)."

"Est-ce que ce genre de journée est utile ? Je vous laisserai analyser. En tant que coureur, ce n'est pas facile de donner un avis. Je laisse ça aux spécialistes qui sont derrière les micros."

Pendant l'étape Phil avait - à sa manière - souhaité bonne chance aux commentateurs. "Il faut un carnet avec des anecdotes aujourd'hui parce qu'il n'y a rien à dire", avait-il dit face à la caméra.

 

Rik Verbrugghe partage le point de vue de l'ancien champion du Monde. "Une étape ennuyante, trop longue, 231 km, pas assez de vent, trop plate", a tweeté le manager de Bahrain-Merida.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK