Gaviria remporte sa deuxième victoire sur le Tour, Van Avermaet reste en jaune

Fernando Gaviria (Quick Step) s’est imposé sur la superbe presqu'île de Rhuys entre l'Atlantique et le golfe du Morbihan. Il a devancé Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Andre Greipel (Lotto-Soudal) au bout de la plus longue ligne droite d’arrivée de cette 105e édition. Greg Van Avermaet (BMC) conserve le maillot jaune de leader.

Quelques heures avant le très attendu France-Belgique, les coureurs de la Grande Boucle ont symboliquement lancé la demi-finale de Coupe du Monde. Du côté de la composition de l'échappée, c’est la parité deux Belges (Guillaume Van Keirsbulck et Dimitri Claeys) et deux Français (Jérôme Cousin et Anthony Perez). Le peloton, mené par les BMC de Van Avermaet, a contrôlé à distance avant d’accélérer dans les 100 derniers kilomètres.


L’épilogue de cette nouvelle version du "chat et de la souris" était attendu, il n’a pas surpris. Même si Tim Declercq et les Quick Step ont dû s’employer sérieusement pour revenir. A force de jouer avec le feu, les équipes de sprinters ont bien failli se faire piéger. Les quatre échappés se sont partagés les primes (Van Keirsbulck) et le point du grimpeur (Perez). Ils ont bien géré leurs efforts et ont fait douter le peloton avant d’être repris ... sous la flamme rouge.

Les sprinters ont pu s’expliquer dans un final à nouveau marqué par une chute avec quelques grands noms (Uran, Zakarin, Benoot). Fernando Gaviria (Quick Step), bien lancé par ses équipiers, a confirmé sa supériorité. Il décroche son deuxième succès sur cette Grande Boucle. Andre Greipel a lancé de loin mais il s'est un peu écrasé et a été passé par le Colombien et Sagan.

Le profil :

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK