Froome: "Le parcours 2016 me convient davantage que celui de cette année"

Chris Froome était détendu mardi midi lors de la présentation du Tour de France 2016 dont le parcours, avec plus d'étapes contre le chrono, devrait mieux lui convenir que celui de cette année.

L'année dernière, lorsque le tracé du Tour de France a été dévoilé, Froome s'est demandé s'il ne valait pas mieux prendre part au Giro. Finalement, le Britannique était au grand départ à Utrecht et a remporté sa deuxième Grande Boucle. Cette fois, Froome ne s'est pas caché. "Pour moi, le Tour doit mettre en scène tous les aspects du cyclisme et ce sera le cas avec ce parcours. C'est un tracé très complet avec des chronos durs, des montées difficiles comme le Ventoux et peut-être du vent en première semaine. Il faudra faire attention et vous devez pouvoir compter sur une équipe capable de vous protéger. C'est un parcours qui me convient davantage et le Tour de France sera mon premier objectif de l'année 2016."

Il connaît l'étape vers le Mont Ventoux puisqu'il l'a remportée en 2013. "Le Ventoux, c'est spécial pour moi. C'est une étape mythique. Je sais par expérience à quel point cette montée est dure et combien de temps on peut y perdre ou y gagner. C'est une étape qui avait fait beaucoup de différence entre les coureurs en 2013 et je crois que ce sera la même chose cette année."

Froome apprécie que la première étape de montagne tombe dès la 5e journée dans le Massif Central. "J'espère que cette fois, nous serons épargnés par les chutes, qui ont été très nombreuses lors de la première semaine. Quand une étape qui, comme celle-ci, peut avoir des répercussions sur le classement général tombe tôt, elle peut rendre le début de la course moins nerveux. J'espère qu'on ne verra pas les mêmes choses que la dernière fois, avec toutes les chutes. C'était très dangereux au sein du peloton. "

Il vise donc un troisième succès: "J'ai gagné à deux reprises et j'ai la sensation qu'un troisième succès est dans mes cordes. Mais en sport, il n'y a rien de sûr et tout peut changer rapidement. Evidemment, je vais tout faire pour atteindre cet objectif. Il faudra travailler sérieusement et effectuer des reconnaissances car il y a de nombreuses côtes que l'on ne connaît pas. J'apprécie notamment le fait que le Tour ne se jouera pas sur une étape."

Après le Tour, Froome espère participer aux Jeux olympiques où l'épreuve sur route est annoncée aussi dure qu'une étape du Tour. "J'ai déjà remporté une médaille de bronze dans l'épreuve contre le chrono à Londres en 2012. C'est une sensation spéciale. Je sais que cela ne sera pas évident après le Tour mais je ne vois pas pour quelle raison, je ne pourrai pas continuer sur ma lancée et être au départ à Rio de Janeiro."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK