Fin de carrière pour Froome ? "Ca dépend des ambitions qu'il avait encore…"

Chris Froome s'est fracturé le fémur droit dans sa chute lors de la reconnaissance du CLM au Critérium du Dauphiné, mercredi à Roanne. Le Britannique souffre aussi de fractures au coude et aux côtes. Le Britannique a été transporté à l'hôpital et n'a évidemment pas pris le départ de la 4e étape. Par la suite, son équipe a confirmé que Froome ne pourrait pas participer au Tour de France, qui débutera à Bruxelles le 6 juillet prochain.

Rik Verbrugghe, sélectionneur belge, directeur sportif chez Bahrain-Merida et consultant RTBF, s’y connait en fracture du fémur… Il a connu pareille mésaventure sur le Tour de France 2006 après une chute.

La chute et la longue rééducation

"Sur un vélo de contre-la-montre, il ne faut pas grand-chose pour aller à la catastrophe. Froome n’est pas le meilleur pilote dans le peloton, comme un Gilbert ou un Alaphilippe. La rééducation sera particulièrement longue. C’est plus ou moins deux mois d’immobilisation. Le quadriceps, c’est le plus gros muscle que nous avons dans le corps. S’il est inactif durant deux mois, il faut un à deux mois pour retrouver une musculature correcte pour faire du vélo à haut niveau. La rééducation, c’est difficile et lourd mentalement."

Le sportif est un battant

"On est des sportifs et on veut revenir au meilleur niveau. Pour réaliser cela, on sait qu’on va devoir passer des moments de souffrance et travailler très dur. Je commençais à 9h du matin et je finissais à 20h. Ca fait partie de la nature du sportif. On est habitué à faire beaucoup de sacrifices dans sa carrière. Généralement, un sportif n’a pas envie de finir sa carrière sur une note négative. C’est un battant et il fait le maximum pour revenir."

L’éventuelle fin de carrière de Froome

"C’est lui qui va se poser des questions. Ca dépend des ambitions qu’il avait encore pour sa fin de carrière. A 34 ans, on approche de la fin… mais on peut très bien faire encore trois ou quatre années à un très bon niveau. Si c’était son ambition, sa rééducation va le remotiver pour repartir sur de bonnes bases."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK