Fabio Aru, le nouveau maillot jaune : "Nous ferons tout pour le garder"

Fabio Aru (Astana) a endossé jeudi son premier maillot jaune au Tour de France à l'issue de la 12e étape remportée par le Français Romain Bardet. L'Italien a pris la 3e place du jour détrônant le Britannique Chris Froome à la peine sur les derniers hectomètres très pentus de Peyragudes jeudi.

"J'ai lancé mon sprint loin du sommet", a expliqué Fabio Aru. "J'avais surtout en tête le classement général et je voulais reprendre du temps. A la fin, Bardet était le plus fort, mais je suis très heureux avec le maillot jaune. C'est une des plus belles choses qui puissent arriver à un coureur. A l'arrivée, je me suis retourné pour voir où était Froome. J'ai vu qu'il était un peu plus loin et avec les bonifications, j'ai espéré prendre le maillot jaune. Ce fut le cas et cela m'a ému. C'est terrible, surtout après une telle étape, en grande partie sous la pluie. Je voulais me montrer aujourd'hui, essayer quelque chose et cela a réussi".

Fabio Aru est en jaune, mais avec six secondes seulement d'avance sur Chris Froome. L'Italien ne sous-estime personne d'ailleurs. "Paris est encore loin. J'ai un petit avantage, je vais essayer. Mais laissez-moi d'abord savourer ce maillot jaune. Demain (vendredi) sera encore une étape particulière avec 101km seulement. Tout le monde va vouloir partir très vite dans une échappée, cela va être dur. Pour la suite, Rigoberto Uran est très fort, mais ce n'est pas le seul. Il y a encore Romain Bardet, Chris Froome et Daniel Martin. Nairo (Quintana) est bien à 4:01, mais il faut penser qu'il est encore là. Chaque jour à son histoire sur ce Tour et il ne faut sous-estimer personne."

Fabio Aru a déjà porté le maillot rose au Giro et le rouge du Tour d'Espagne, qu'il a gagné en 2015. L'Italien avec sa formation kazakhe Astana, qui a perdu Dario Cataldo mercredi sur abandon, va devoir défendre sa nouvelle tunique. "Ce ne sera pas facile évidemment mais mes coéquipiers feront le maximum et nous ferons vraiment tout notre possible pour le garder".

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir