Evans : "Le Tour est fini pour moi"

Evans : "Le Tour est fini pour moi"
Evans : "Le Tour est fini pour moi" - © Tous droits réservés

"Le Tour est fini pour moi", a déclaré ce mercredi Cadel Evans, vainqueur du Tour de France l'an dernier qui a perdu ses dernières chances de victoire finale cette année après sa défaillance dans le col d'Aspin lors de la 16ème étape.

L'Australien est désormais 7ème du classement général à 8 minutes 06 secondes du maillot jaune Bradley Wiggins.

"J'ai eu quelques problèmes d'estomac avant le départ et quand ça vous arrive deux heures avant, il n'y a pas grand-chose à faire. Je ne pensais pas que ça m'affecterait durant la course. Ce n'est évidemment pas mon niveau normal. Le Tour de France est fini pour moi", a déclaré le coureur lors d'une brève interview à l'issue de l'étape.

"Il faut rester optimiste mais être aussi réaliste. Cette année, qui n'est pas finie, les choses ne sont pas passées comme je voulais", a ajouté le coureur.

Interrogé sur un éventuel nouveau rôle au service de Tejay van Garderen, 6ème du général et porteur du maillot blanc de meilleur jeune, Evans a répondu : "Je ne sais pas si je suis assez loin au classement pour avoir la liberté de partir dans une échappée".

Van Garderen : "Cadel Evans reste notre leader"

"Tout le monde était à la limite aujourd'hui. Ce fut une journée très difficile", a de son côté confié Tejay Van Garderen. "Cadel Evans a connu une très mauvaise journée. Il a connu de gros problèmes. Le reste de l'équipe a reçu pour mission de l'assister. Moi seul j'ai reçu carte blanche pour ne pas compromettre mon bon classement (et son maillot blanc de meilleur jeune, ndlr).Nous avons deux coureurs dans le Top 10. Ce n'est pas si mal. Dois-je exiger d'être le leader parce que je suis le mieux classé ? Non. Pourquoi le ferais-je ? Cadel Evans roule avec le numéro 1. Il défend son titre et doit recevoir dès lors tous les soutiens. Peut-être recevrai-je un statut protégé les prochains jours. Cadel Evans reste notre leader."

 

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK