Eugène Christophe, 1er maillot jaune de l'histoire: "On m'a appelé le P'tit Canari, le Cocu"

18 juillet 1919. Pour la première fois de l'histoire du Tour de France, un maillot jaune est octroyé au leader du classement général. C'est le Français Eugène Christophe qui revêt la tunique et devient donc le premier coureur de l'histoire à porter cette vareuse, devenue 100 ans plus tard, légendaire.

"Nous avions tous des maillots blancs (NDLR: la plupart des cyclistes du Tour 1919 étaient parrainés par le Consortium 'La Sportive', dont le maillot était gris-blanc), mais avec une couleur différente en plus" déclare Eugène Christophe au micro de Théo Mathy en 1963. "Alphonse Baugé (NDLR: ancien cycliste, à la tête de 'La Sportive' en 1919) était dans la voiture avec Henri Desgrange. Il suivait l'étape et il lui a fait remarquer qu'on reconnaissaient bien les coureurs grâce aux couleurs spéciales mais qu'on ne re connaissait pas le leader. Mon directeur a donc demandé si on ne pouvait pas avoir une couleur spéciale pour le leader, peut-être une couleur jaune comme l'Auto (NDLR: le journal sportif, créateur du Tour). Henri Desgrange lui a tout de suite répondu que c'était une bonne idée et qu'il devait téléphoner tout de suite pour avoir des maillots jaunes. Le temps que les maillots soient confectionnés, on était à Grenoble. J'ai reçu un paquet de 6 maillots le 18 juillet. Le 19 au matin j'endossais le premier maillot jaune. J'étais leader du Tour."

"Forcément, c'était un peu la risée" explique le Français. "Avec ce maillot jaune, on m'a appelé 'le p'tit Canari', on m'appelait même 'le cocu', etc... On me disait: 'Qu'est-ce qu'elle va dire Madame Christophe'. Mais j'en souriais. J'étais le premier maillot jaune, ce n'est pas tout le temps que cela arrive. J'étais très très content d'être en tête du Tour de France."

Leader depuis le 5 juillet, Eugène Christophe laissera sa tunique le soir du 25 juillet, soit la veille de l'arrivée à Paris. Sa fourche casse (comme en 1913) et il doit la réparer seul dans une usine de cycles près de Valenciennes et perd plus de deux heures.

Porte-drapeau du sport wallon, Firmin Lambot endosse le maillot jaune et demeurera pour la postérité le premier Belge à l'avoir porté et le tout premier coureur de l’histoire du Tour de France à le ramener à Paris.
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK