Cyril Saugrain : "Tadej Pogacar a un peu joué le rôle d'équipier de luxe de Primoz Roglic"

Cyril Saugrain a débriefé en compagnie de Rodrigo Beenkens la seizième étape du Tour de France remportée par l'Allemand Lennard Kämna (Bora Hansgrohe).

>> Lennard Kämna se fait un nom à Villard-de-Lans, Primoz Roglic reste en jaune

Ils ont notamment abordé ce qu'on peut considérer comme une "nouvelle fonction" attribuée aux coéquipiers au service d'un leader déchu : Lennard Kämna aurait dû se mettre au service d'Emanuel Buchmann, Richard Carapaz et Pavel Sivakov à celui d'Egan Bernal, alors que Sébastien Reichenbach devait à la base épauler Thibaut Pinot. Ils sont passés à l'attaque ce mardi, avec succès ! "Il faudrait entourer les leaders avec un ou deux coureurs, et donner plus de liberté aux autres, cela donnerait plus de mouvement et plus d'intérêt aux courses", a souligné Cyril Saugrain.

Que penser, ensuite, de l'attitude de Tadej Pogacar, qui a bondi dans la roue de Miguel Angel Lopez dans la montée finale ? "Le premier qui doit réagir, c'est Rigoberto Uran. Tadej Pogacar joue ici un peu le rôle d'équipier de luxe de Primoz Roglic ! J'ai l'impression qu'il y a un peu de complicité entre les deux Slovènes. Ils pourront se battre d'homme à homme demain dans le Col de la Loze, mais pour le reste, je trouve que Tadej Pogacar a bien fait le travail pour Primoz Roglic dans cette montée finale !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK