Cyril Saugrain aussi convaincu par Pogacar : "C'est quand même un futur très très grand"

Cyril Saugrain aussi convaincu par Pogacar : "C’est quand même un futur très très grand"
Cyril Saugrain aussi convaincu par Pogacar : "C’est quand même un futur très très grand" - © Tous droits réservés

Comme tous les jours, Cyril Saugrain a débriefé l’étape en compagnie de Rodrigo Beenkens. Une dix-septième étape qui a vu Miguel Angel Lopez s’imposer en haut du Col de la Loze au terme d’une étape très difficile.

Depuis le début du Tour, on s’interroge sur les limites de Pogacar, ce mercredi, on en sait un peu plus : "En tous les cas il les a atteintes, celles du jour. Le problème avec Pogacar c’est que les limites du jour ne sont pas celles du lendemain. Mais il va apprendre de ce Tour de France et repousser encore ses limites. Aujourd’hui on a senti qu’il est quand même resté au contact dans une ascension très raide, où il y a eu de la bagarre, il n’a pas explosé. Il a perdu du temps, mais est-ce que ce sont réellement ses limites, je ne sais pas. C’est quand même un futur très très grand qui est là."

Miguel Angel Lopez s’est révélé être le meilleur grimpeur de ce Tour, mais peut-il espérer mieux que cette troisième place au classement général ? "Dans les configurations actuelles du cyclisme, c’est compliqué. Si on prend le risque un jour de décider de mettre moins de coureurs au départ de chacune des équipes pour moins contrôler les courses, on pourrait ravoir des coureurs de ce profil-là qui prennent des risques plus souvent dans les étapes de montagne et ça nous donnerait plus de mouvements. Pour moi, la clé du vélo demain elle réside certainement dans le fait de diminuer le nombre de coureurs par équipe."

Wout Van Aert termine 19e, top 20 dans l’étape reine du Tour de France. Que dire encore de plus sur le coureur belge ? : "Sur ce Tour, rien. Il est au top, il est excellent. On attend un maillot de toutes les couleurs maintenant."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK