Ces Belges qui ont porté le maillot jaune: Ludo Peeters

Ces Belges qui ont porté le maillot jaune: Ludo Peeters
2 images
Ces Belges qui ont porté le maillot jaune: Ludo Peeters - © Tous droits réservés

En 100 ans, 56 coureurs belges ont porté le maillot jaune. Pendant les mois qui viennent, soit jusqu’au grand départ du prochain Tour de France, je vous raconterai l’histoire (souvent croustillante) de chacun d’entre eux. Bonne lecture.

4️⃣7️⃣ Ludo Peeters

Né le 9 août 1953 à Hoogstraten
10 participations de 1979 à 1989
2 jours en jaune
3 victoires d’étapes :

  • Lézignan - Montpellier (189,5 km) en 1980
  • Circuit de Schupfart-Möhlin (207 km) en 1982
  • Cherbourg - Saint-Hilaire-du Harcouët (201 km) en 1986

Ludo Peeters est l’un des meilleurs coureurs belges de l’après-Merckx. Le sympathique anversois a toujours fait preuve d’une grande élégance, de sérieux, de professionnalisme et d’une sportivité exemplaire.

Peeters enlève avec brio le premier de ses deux Paris-Bruxelles en 1977 et, deux ans plus tard, il dispute son premier Tour de France, au sein de l’équipe Ijsboerke. Il se classe trente-sixième à Paris.

Son deuxième Tour, l’année suivante, est époustouflant. Il remporte la quatorzième étape Lezignan-Montpellier en solitaire. Teun Van Vliet, deuxième termine, à une minute et trente-quatre secondes. Peeters s’accroche dans la montagne et finit huitième du général ! Le Belge remporte aussi le classement du combiné, alors baptisé Grand Prix TF1. Une performance exceptionnelle qui lui permet de signer chez Raleigh après cinq saisons sous le maillot Ijsboerke.

Ludo Peeters se complait alors dans un rôle d’équipier de luxe mais il remporte le Grand Prix de Francfort en 1982 après avoir contribué à la victoire de Jan Raas dans Paris-Roubaix. Quelques semaines plus tard, l’Anversois se présente au départ du Tour, au sein d’une solide équipe Raleigh composée de van der Velde, Raas, Knettemann et Lubberding. Peeters l’emporte en solitaire dès le deuxième jour, sur le circuit de Schupfart-Möhlin, en Suisse, et prend le maillot jaune à Bernard Hinault avant de le perdre le lendemain dans les Vosges. Sur les Champs Élysées, van der Velde monte sur la troisième place du podium, derrière Hinault et Joop Zoetemelk.

En 1983, après avoir encore été déterminant dans la victoire de Raas, cette fois au Tour des Flandres, Ludo Peeters gagne à nouveau à Francfort et remporte Blois Chaville. L’année suivante, Ludo évolue chez Kwantum, aux côtés de Zoetemelk, Hennie Kuiper, Raas et Adrie van der Poel. Il s’empare du maillot jaune le deuxième jour, à Saint-Denis, et le porte jusqu’à Louvroil, le lendemain.

En 1986, Raas devient directeur sportif et Peeters remporte la septième étape entre Cherbourg et Saint-Hilaire du Harcouet devant Ron Kiefel et un certain Miguel Indurain. En dix participations à la Grande Boucle, il n’a jamais abandonné.

Une fois sa carrière terminée, Ludo Peeters se lance dans les affaires en ouvrant un commerce d’articles de sport.

À suivre : 4️⃣8️⃣ Eric Vanderaerden

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK