Cavendish a-t-il triché ?

Cavendish a-t-il triché ?
Cavendish a-t-il triché ? - © Belga/AFP

Entre Mark Cavendish et l'équipe Movistar le torchon brûle. Après de premières accusations sur le Giro, les Espagnols ont à nouveau dénoncé le Britannique qui se serait accroché à une voiture dans l'Aubisque.

Les premières accusations remontent au Giro de cette année. Dans les pentes difficiles de l'Etna, Francisco Ventoso (Esp, Movistar) accusait Mark Cavendish (G-B, HTC-Highroad) de s'être accroché à la voiture de son équipe pour terminer dans les délais.

"Il devrait s’estimer heureux d’être encore en course. Il aurait dû être disqualifié pour s’être tenu à une voiture dans l’ascension de l’Etna. C’est lamentable : on se donne un mal de chien pour terminer dans les temps et quand il y en a un qui se fait traîner par une voiture, les commissaires n’interviennent pas", lançait Ventoso.

Quelques heures plus tard, le Cav remportait une étape et répondait à l'Espagnol: "Je sais qu’il a des difficultés avec moi. C’est toujours la même histoire. Quand je rentre de justesse dans les délais, il y a toujours quelqu’un pour trouver à redire, pour dire que je triche. Je lance un défi à Ventoso : qu’il reste avec moi tout au long d’une étape et il se rendra compte que, quoi qu’il arrive, une crevaison, une chute ou même si l’orchestre d’un village se met à jouer au passage, j’ai un commissaire, une caméra de télé, derrière moi".

Rebelote sur le Tour !

Aujourd'hui, sur le Tour de France, c'est un autre coureur de la Movistar qui réitère ces accusations. José Joaquin Rojas (Esp, Movistar), adversaire de Cavendish pour le maillot vert, a confié à EFE (agence de presse espagnole) que Cavendish s'était accroché dans la montée de l'Aubisque. "Nous allons demander qu'une caméra le suive", déclare-t-il.

J.Helguers

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK