Bulens préface la 7e étape:"A priori un sprint mais attention au vent"

Finie la Vendée, finie la Bretagne, le Tour de France entame aujourd’hui sa remontée vers le nord du pays avec, encore et toujours le Belge Greg Van Avermaet en jaune! Comme chaque matin, notre commentateur radio Samuël Grulois et son consultant Gérard Bulens font le point sur les difficultés qui attendent les coureurs.

Sur cette 7e étape entre Fougère et Chartres, ce sont les sprinteurs qui devraient tirer leur épingle sur un parcours relativement plat. Seule obstacle, la longueur de l'étape: 231km, la plus longue de ce Tour.

Vainqueurs de deux étapes chacun, Fernando Gaviria et Peter Sagan sont attendus au tournant. "Ce sera vraisemblablement un sprint aujourd'hui et il sera peut-être arbitré par quelques adversaires de ces deux-là", entame Gérard Bulens.

"On a vu Cavendish au service de ses équipiers hier, on a vu Greipel pas mal sur quelques étapes précédentes. Ils auront donc à s'employer pour se départager."

Mais l'étape qui se profile pourrait ne pas se limiter à une longue attente. Le vent peut venir chambouler tous les plans. "On a vu déjà hier que Quick-Step Floors pouvait mettre une belle accélération quand le vent était de côté. Si on tente la même chose aujourd'hui, on pourrait avoir un peloton non complet pour sprinter à Chartres, ce qui rendrait le sprint un peu moins dangereux."

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK