Benoot : "C'était un peu trop long, mais j'ai pu parler avec les collègues"

Lotto-Soudal a encore beaucoup travaillé en tête de peloton mais l’équipe belge devra encore attendre pour fêter un succès. Caleb Ewan se classe 2e de la plus longue étape de ce Tour 2019. Tiesj Benoot voit l’aspect positif de ce résultat.

"C’est dommage, mais je pense aussi que cela montre à nouveau qu’il est là. Trois fois Top 3 en trois sprints, il est bien. On doit juste continuer le travail. On doit juste être patient".

Avec 230 kilomètres et plus de six heures de selle, la journée a été longue. "C’était un peu trop long je pense. C’était la première journée pendant laquelle j’ai pu parler avec les collègues. Ce n’est pas mal non plus. On a parlé de tout, de la vie. Maintenant, cela va être deux jours très difficiles. C’était bien pour préparer les jambes pour le week-end. Ces deux étapes m’intéressent vraiment. J’ai pris du temps hier (20 minutes, ndlr). Je ne suis plus bien placé au classement. J’espère être dans les échappés".

Van Avermaet : "C’était une étape pour les sprinters, pas pour moi"

"C’est bien un jour comme ça aussi dans le Tour, un jour où tu n’es pas stressé", souligne Greg Van Avermaet (CCC). "C’était vraiment une étape pour les sprinters avec le vent de face. Ce n’était pas une étape pour moi. Ce n’était pas un jour de repos parce qu’on a fait beaucoup de kilomètres mais ce sera mieux pour moi demain. Il va y avoir trois jours vraiment difficiles. Je pense que les échappées auront une chance. J’étais là dans cette première semaine avec deux Top 5".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK