Barguil : "J'ai montré que je n'étais pas mort après deux ans de galère"

Warren Barguil (Sunweb) a remporté ce vendredi la 13ème étape du Tour de France disputée sur la courte distance de 101 kilomètres entre Saint-Girons et Foix.

En ce jour de Fête Nationale, le Français a réglé au sprint ses trois compagnons d'échappée, le Colombien Nairo Quintana et les Espagnols Alberto Contador et Mikel Landa, soit... trois grands noms !

"C'est vrai, mais je pense que je ne suis pas n'importe qui non plus !, a souri Warren Barguil au micro de la RTBF. Aujourd'hui, j'ai montré que je n'étais pas mort après deux ans de galère. J'ai retrouvé mon meilleur niveau et je prends énormément de plaisir sur le vélo. Nairo Quintana a fait une bonne partie du boulot, mais dans la dernière ascension, quand c'était plus dur dans le Mur, j'ai moi aussi beaucoup travaillé, parce que je me sentais vraiment super bien. J'ai montré que j'avais de très bonnes jambes."

Battu au sprint pour quelques centimètres par Rigoberto Uran à Chambéry, le maillot à pois a rapidement tourné la page. "La déception était oubliée dès le départ de l'étape suivante, parce que je ne voulais pas rester sur un échec. Dans la vie, j'ai eu pas mal d'échecs, et il faut positiver et aller de l'avant. C'est ce que j'ai fait !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir