Alain Collewet, chef coq Wanty-Groupe Gobert : " Salade, poulet et crêpe au menu "

Alain Collewet, chef coq Wanty-Groupe Gobert : " Salade, poulet et crêpe au menu "
Alain Collewet, chef coq Wanty-Groupe Gobert : " Salade, poulet et crêpe au menu " - © Tous droits réservés

Chaque soir sur VivaCité, c’est l’infiltré "Complètement Tour" : des nouvelles de l’équipe wallonne Wanty-Groupe Gobert pour sa première participation au Tour de France.

Ce samedi soir, Alain Collewet, le chef coq de l’équipe, nous révèle le menu du soir des coureurs Wanty-Groupe Gobert : " Je suis en train de cuisiner des crêpes normandes pour mes petits gars. Ils ont très bien couru. Il faut leur donner un peu à manger. En entrée, ils ont une salade niçoise. Ensuite, un blanc de poulet basquaise et en dessert, des crêpes. "

Cuisiner sur une épreuve itinérante : " Le transfert est toujours problématique. Le stress commence à 10h du matin. On arrive seulement vers 13h au nouvel hôtel. Il faut d’abord prendre contact avec le chef pour savoir si on peut entrer. Pour l’instant, nous n’avons eu aucun problème. Nous avons toujours été très bien reçus. Ensuite, nous sommes en cuisine de 17h à 18h30 pour faire la mise en place. Et alors, de 19h30 à 20h30, nous sommes en cuisine. "

Le partage de la cuisine avec d’autres équipes : " Encore hier soir, nous étions quatre en cuisine. Tout va bien. L’ambiance est très bonne. On ne met pas des bâtons dans les roues des autres équipes. "

Vous faites les marchés ? " Oui. J’ai un chauffeur. Il s’occupe de tout. Le matin, il s’occupe du ménage. Moi, je fais les menus. Quand on part, on part directement vers les grandes surfaces ou vers les petits marchés, si on en trouve. On rentre vers 14h, au plus tard, à l’hôtel."

Passionné de vélo ? " Pas du tout. Pendant 38 ans, j’ai tenu un restaurant à Zottegem. Un très bon client était le docteur de l’équipe. Il y a 8 semaines, il est venu me trouver pour me demander si je voulais faire le Tour de France. J’ai répondu : " pourquoi pas ". J’ai fait une semaine d’essai au Dauphiné Libéré. Maintenant, je suis au Tour et j’y reste. "

La communication avec les coureurs : " Tous les matins, je parle avec les coureurs. Je les appelle mes petits gars parce que cela pourrait être mes petits-enfants. Je parle avec eux tous les matins. Le soir à table, je suis avec eux. Quand ils finissent de manger, je suis avec eux aussi. Il y a une très bonne ambiance. Il n’y a pas de client difficile. Ils sont tous très respectueux. Le matin, ils me disent bonjour. Le soir, bonsoir. C’est impeccable. "

Le menu de demain matin : " Une omelette, comme toujours. Et, demain matin, je ferai du pain perdu aussi. Du pain trempé dans du lait. Ça sera peut-être une surprise pour certains coureurs demain matin. "

Retrouvez Complètement Tour avec David Houdret, Samuel Grulois et Rik Verbrugghe tous les soirs de ce Tour de France 2017, entre 18 et 19h, sur VivaCité.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir