Wiggins : "Une nouvelle course commence"

Wiggins : "Une nouvelle course commence"
Wiggins : "Une nouvelle course commence" - © Tous droits réservés

Une nouvelle course commence dans le Giro, a estimé lundi le Britannique Bradley Wiggins, à la peine durant la première semaine de course mais confiant sur ses chances pour la suite.

"Ce repos m'a été très bénéfique, j'en avais besoin surtout mentalement", a déclaré le Londonien lors d'un point-presse dans son hôtel des environs de Trévise (nord-est) pendant la première des deux journées de repos offertes aux coureurs.

"Physiquement, tout va bien", a assuré le vainqueur du Tour de France, 4e du classement général à 1 min 16 sec du maillot rose porté par l'Italien Vincenzo Nibali.

"L'écart est loin d'être insurmontable", a ajouté Wiggins, rappelant que les différences étaient tout autres à la fin du dernier Tour de France.

Le chef de file de l'équipe Sky a souligné aussi que Nibali n'était pas infaillible: "Il a connu des jours de moins bien sur le Tour, cela peut arriver sur le Giro, surtout quand on voit le programme qui est très costaud".

Wiggins est revenu sur sa difficile entame du Tour d'Italie contrastant avec son parcours euphorique de l'été dernier dans le Tour de France ("L'an dernier, tout s'était bien passé sur le Tour").

Dans les deux dernières étapes en ligne, le favori théorique du Giro a perdu du terrain par rapport à ses rivaux directs, à chaque descente sous la pluie.

"Ma vraie déception est le contre-la-montre (samedi). Je voulais gagner et prendre du temps", a reconnu le champion olympique du "chrono" à propos de sa deuxième place à Saltara, derrière son compatriote Alex Dowsett et 11 secondes seulement devant Nibali.

"On a été surpris par ce début du Giro. Il faut dire que j'ai été stoppé à chaque fois par une chute, une crevaison... C'est la course. Maintenant, le programme est moins piégeux. Ce sera l'explication dans la haute montagne", a-t-il estimé, s'attendant à être attaqué par ses adversaires.

Cette année, l'Anglais de 33 ans est encore à la recherche de son premier succès individuel. Il s'est classé cinquième du Tour du Trentin gagné fin avril par Nibali, après avoir été... retardé par un incident mécanique.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK