Wellens fier de sa première victoire dans un grand tour

Wellens fier de sa première victoire dans un grand tour
Wellens fier de sa première victoire dans un grand tour - © YUZURU SUNADA - BELGA

Tim Wellens (Lotto-Soudal) s'est montré fier et ému jeudi au moment de décrocher sa première victoire d'étape dans un grand tour. Le coureur de Saint-Trond a passé la ligne d'arrivée de la 6e étape du Tour d'Italie, en solitaire, en formant un coeur de ses doigts, avant de porter son vélo à bout de bras. "Je suis très fier de celle-ci (cette victoire)", a-t-il lancé à l'issue de la course.

Wellens avait pour ambition de remporter une étape dans ce 99e Giro, un rêve réalisé dès la première étape en altitude. "L'idée venait de Pim Ligthart", raconte-t-il. "Il m'a dit que les échappés n'avaient plus beaucoup d'avance, et m'a demandé si je me sentais bien. Si oui, on devait alors tenter notre chance. Peu de temps auparavant, Dumoulin m'avait conseillé la même chose, dans la descente de la Bocca della Selva. Donc on l'a fait."

L'échappée a ensuite bien rapidement été rattrapée, et les coureurs s'y sont mis à 5 pour accroitre leur avance jusqu'à 9 minutes.

"Personne n'était une menace au classement", indique Wellens. "Parfois, il faut avoir un peu de chance et c'est ce que nous avons eu aujourd'hui. Pim a fait énormément de boulot, je lui suis très reconnaissant".

Wellens a lui même attaqué dans la dernière ascension. "J'ai d'abord un peu observé. Je n'étais pas sûr d'être le plus fort. D'abord, Didier est parti, après j'ai essayé moi-même et je l'ai déposé". Un solo de près de 13km s'en est suivi. "J'avais un peu peur d'être cuit à un moment", admet-il. "Mais heureusement ce n'est pas arrivé. J'avais bien réparti mon effort dans la montée, et ça m'a aidé. Ce dernier kilomètre était long, mais je savais déjà à ce moment-là que la victoire était pour moi. Ce geste? Un cœur pour ma copine, parce que je lui avais promis de lui faire un signe..."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK