Viviani déclassé sur la 3e étape du Giro, Gaviria déclaré vainqueur

Premier à franchir la ligne de la 3e étape du Tour d’Italie, le champion d’Italie Elia Viviani a été déclassé par les commissaires pour avoir obstrué le passage de son compatriote Matteo Moschetti. C’est donc le Colombien Fernando Gaviria qui est déclaré vainqueur devant Arnaud Démare et Pascal Ackermann. Primoz Roglic conserve le maillot rose.

L’étape de ce lundi emmenait les coureurs de Vinci, célèbre pour avoir vu naître Léonard de Vinci, à Orbetello, petite cité balnéaire au bord de la mer Tyrrhénienne. Si le parcours était légèrement vallonné, c’est surtout le vent qui constituait la principale inquiétude des coureurs. On annonçait des rafales jusqu’à 80 km/h par endroits. Dès le levé de drapeau, un seul courageux a tenté de fausser compagnie au peloton : le Japonais Sho Hatsuyama de l’équipe Nippo-Vini Fantini. Seul, il ne constituait aucun danger pour les équipes de sprinteurs. Il a pris une avance maximale de 7 minutes avant que le peloton ne réagisse et ne le reprenne à 75 kilomètres de l’arrivée.

Dans les derniers kilomètres, les différentes équipes de sprinteurs ont contrôlé le peloton. Une chute a 5 kilomètres a coupé le peloton en deux. Parmi les victimes on retrouvait entre autres Tao Geoghegan Hart et Richard Carapaz. Idéalement placé à la flamme rouge, Pascal Ackermann a lancé son sprint de trop loin et s’est fait remonter par Elia Viviani dans les derniers mètres. Il sera déclassé quelques minutes après l’arrivée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK