Vervaeke : « Quand j'ai appris l'abandon de Dumoulin, j'ai voulu attaquer »

Immédiatement après l'abandon de son leader Tom Dumoulin, Louis Vervaeke (Team Sunweb) a changé son fusil d'épaule et a opté pour l'attaque. "La chute de Tom a été une grande déception pour nous tous", a déclaré notre compatriote après la cinquième étape du Tour d'Italie.

Vervaeke s'est glissé dans la première échappée de cinq hommes. Comme ils n'ont pris que deux minutes d'avance sur le peloton, elle avait peu de chances d'aller jusqu'au bout. Cela a incité Vervaeke à accélérer dans la montée à 53 kilomètres de l'arrivée et d'ensuite, parcourir trente kilomètres seul en tête.

"La situation de Tom mardi a été une grande déception pour nous tous. Il était déjà clair dès le départ qu'il aurait du mal à rejoindre l'arrivée. Quand j'ai appris qu'il avait abandonné, j'ai voulu aller moi-même de l'avant", a raconté Vervaeke. "Nous nous concentrons maintenant sur les victoires d'étape. Un jour comme aujourd'hui, on ne sait jamais jusqu'où une bonne échappée peut aller. Il faisait plutôt froid et humide, ce qui rendait les choses difficiles. Mais nous continuons à aller de l'avant."

Le directeur sportif Marc Reef a validé la nouvelle tactique: "Nous connaissions tous la situation de Tom, alors nous avons décidé de montrer les dents et d'adopter une approche agressive. Louis a été vif dès le départ et a immédiatement accompagné l'échappée. C'était une bonne chose qu'il l'ait fait. Nous n'avons pas obtenu de résultat, mais nous avons fait preuve de force mentale. Et nous continuerons à le faire dans les semaines à venir."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK